Compilations » Personnages

*Compilation : Le Balrog, Sauron et Morgoth

LE BALROG, SAURON ET MORGOTH





réveillé par Sauron

Pierre-Alexandre Paque - 28/03/1999

Est-ce que le Balrog aurait pu non pas être réveillé par les nains et leurs forages, mais par l'appel de Sauron ? Je vous rappelle que la même année... Et bien tenez voila l'extrait :
"1930 - TA The witch king comes to Mordor and there gathers the Nazg√Ľl. A Balrog appears in Moria and slays Durin VI.
"1930 - Le Roi Sorcier vient en Mordor et l√† rassemble les Nazg√Ľls. Un Balrog appara√ģt dans la Moria et tue Durin VI."



Sauron et le Balrog : de même nature

Hubert Molière - 29/03/1999

C'est vrai que cette id√©e peut-√™tre tentante mais j'aurais pour l'instant un argument de taille contre elle : c'est la nature du Balrog. En effet, un Balrog est un Maia du feu si je ne m'abuse, Sauron l'est √©galement et le Roi Sorcier n'est √† l'origine qu'un humain, peut-√™tre puissant mais un humain. Du fait que Sauron et le Balrog sont de m√™me nature, je ne pense pas que Sauron puisse lui commander √† moins que, du fait que le Balrog se trouve avoir un corps (en effet, il ne semble pas pouvoir comme Sauron abandonner son corps charnel), il soit devenu moins puissant que le ma√ģtre du Mordor.
Enfin, pour moi, ce sont les Nains qui ont réveillé le Balrog de la Moria. Mais comment ce Balrog était-il arrivé là ?



arrivée du Balrog

Daniel Gagnon - 29/03/1999

Je crois que l'opinion de Tolkien était que ce Balrog s'était réfugié dans une caverne profonde pendant la Guerre de la Grande Colère, et quand le Thangorodrim s'est effondré et que la face du monde a changé, il se serait retrouvé enfermé dans sa caverne. Et bien plus tard libéré par les Nains.



Sauron : successeur de Morgoth

David von Niederhäusern - 30/03/1999

Bien que je sois d'accord avec ta derni√®re affirmation, je crois qu'il ne faut pas oublier un point : Sauron √©tait le lieutenant de Morgoth, il est donc devenu beaucoup plus puissant que les autres Maiar. D'autre part Sauron est en quelque sorte le successeur de Morgoth, donc je pense qu'il est tout √† fait capable de commander aux Balrogs et que ceux-ci le reconnaissent comme ma√ģtre.



Morgoth : moins puissant que Sauron

Daniel Gagnon - 30/03/1999

Et pourquoi ne s'est-il pas r√©veill√© de lui-m√™me sans l'aide de Sauron ou des Nains. Nous n'en savons rien. Pour ce qui est de Sauron, il √©tait originalement un Ma√Įa d'Aul√ę. Il √©tait parmi les plus puissants, c'est pourquoi Melkor l'a choisi (un des Ma√Įar du feu, dont nous ignorons le nom, peut-√™tre il n'en a pas c'est pourquoi il se fait appeler "l'oeil"). Ma√ģtre des Loups-Garous, n√©cromancien et grand strat√®ge, tout cela l'a d√©sign√© naturellement comme Lieutenant de Morgoth (Sauron √©tait effray√© par Morgoth et en m√™me temps fascin√©). Ne partageant pas tous les int√©r√™ts de son ma√ģtre il ag√ģt par lui-m√™me sans l'avis de celui-ci (mais Morgoth aurait eu beaucoup √† apprendre de son lieutenant qui √©tait un bien meilleur strat√®ge que lui). La terrible erreur de Morgoth c'est d'avoir diss√©min√© une grande partie de son pouvoir dans tout le Beleriand et Arda, et il est devenu moins puissant que Sauron plus le temps passait (c'est √©crit quelque part dans Morgoth's Ring je crois).



venue du Balrog - éveil

Pierre-Alexandre Paque - 30/03/1999

Alors voici de bons extraits selon moi : Le premier est un passage de mon article qui est en suspense en attendant de voir la tournure des discussions, le deuxième vient des appendices du Seigneur des Anneaux.

1. Quant à la venue du Fléau de Durin, du Balrog de Morgoth, il serait empressé de dire que c'est les Nains qui le réveillèrent en poussant trop loin leurs forages car ce dernier possède sa volonté propre et cela aurait été dans l'étendue de ses pouvoirs de sortir de sa prison pierreuse, comme il s'y est réfugié pour fuir les Valar et la Grande Guerre qui mit fin au règne de Morgoth.

Car la m√™me ann√©e, le Roi Sorcier, Chef des Nazg√Ľl revient en Mordor et r√©unit les huit autres, la force de Sauron s'est donc √©tendue pour rappeler ses troupes, ce qui a bien pu tourmenter le Balrog dans son sommeil inconscient, seule chose qui est certaine c'est que le Balrog rejoint un jour les tunnels nains.

2. "Thus they (dwarves) roused from sleep (41) a thing of terror that flying from Thangorodrim, had lain hidden at the foundations of the earth since the coming of the Host of the West : a Balrog of Morgoth."
"Alors ils (les nains) tirèrent de son sommeil (42) un esprit de terreur qui, fuyant le Thangorodrim, était resté caché sous les racines du monde depuis la venue de la Horde de l'Ouest : un Balrog de Morgoth."

La suite relate la mort de Durin (VI) et de son fils Nain I, et de la fuite des Nains de Khazad-D√Ľm... o√Ļ cela devient int√©ressant, c'est la note 41 qui accompagne le texte :
41. "or released it from a prison; it may well be that it had already been awakened by the malice of Sauron."
41. "ou l'ont libéré de sa prison ; il est très possible qu'il ait déjà été éveillé par la malice de Sauron."

Alors, Tolkien suggère donc les deux options ; et l'appel de Sauron (ou du moins du Witch King) peut ne pas s'être adressé au Balrog directement, mais le Balrog peut l'avoir intercepté et avoir été tenté par le redressement des forces Ténébreuses...



Sauron n'en connaissait pas l'existence

Pierre-Alexandre Paque - 31/03/1999

Je ne crois pas que Sauron ait pu faire quelque chose pour le Balrog - dont il ne connaissait certainement même pas l'existence - et que, selon tout ca, le Balrog soit sortit lui-même de sa léthargie - ayant appris d'une façon ou d'une autre que les forces Ténébreuses se relevaient...



alliance Sauron-Balrog

Philippe Chapdelaine - 31/03/1999

Un fanzine am√©ricain de jeu de r√īle dans les Terres du Milieu (Other Hands) a √©dit√© un num√©ro sp√©cial sur les Balrogs (ne vous inqui√©tez pas, ils filent pas des caract√©ristiques, mais des √©l√©ments de background). Dans ce num√©ro, ils disent qu'une sorte d'alliance s'√©tait form√©e entre le Balrog et Sauron (ce sont les Orques de Sauron qui peuplent la Moria).
De plus, dans le volume 10 de History of Middle-earth, Tolkien insiste sur le fait que le Mal n'est pas coopératif : les serviteurs de Morgoth étaient capables de rébellion.



contr√īle par la peur

Daniel Gagnon - 01/04/1999

En effet Morgoth contr√īlait par la peur. C'est cette peur qui emp√™che Sauron de revenir √† Angband apr√®s sa rencontre avec L√ļthien (d√©faite humiliante devant Huan). √† la place il se sauve vers Taur-nu-Fuin. Glaurung aussi agit par sa propre volont√© (Quand il se d√©voile trop t√īt). Et dans History of Middle-earth X, Tolkien dit que Morgoth √©tait un pi√®tre strat√®ge (c'√©tait l'anarchie dans ses arm√©es). Je me demande d'ailleurs pourquoi Sauron n'a pas jet√© Morgoth en bas de son tr√īne quand il le pouvait. Est-ce que c'est √† cause de son admiration de lui, parce que Morgoth n'√©tait plus aussi fort qu'avant.



non coopération du Mal

Philippe Chapdelaine - 01/04/1999

Je ne sais plus o√Ļ j'ai lu cela mais apr√®s la Bataille de la Grande Col√®re, Sauron s'enfuit quand les Valar lui propos√®rent de "s'expliquer" pour ses crimes car il craignait leur courroux. Je pense donc qu'il alla vers l'Est (c'est d'ailleurs de l√† qu'il tire la plupart de ses arm√©es dans les deux √āges suivants).
ICE a eu une id√©e int√©ressante dans le suppl√©ment Southern Gondor : The People, ils pensent que dans sa route vers l'Est, il aurait aid√© les Daen Coentis dans leur lutte contre une autre culture Daen, et c'est pour cette raison que les descendants des Daen Coentis trahirent Isildur √† la bataille de la Derni√®re Alliance en refusant de combattre celui qui les avait autrefois aid√©s.(trahison qui en fin de compte se r√©v√©la plut√īt b√©n√©fique). Ils disent qu'√† cette √©poque (au d√©but du Deuxi√®me Age), Sauron regretta le mal qu'il avait fait et qu'il essaya pour un temps de se repentir (c'est un Maia d'Aul√ę √† l'origine, pas de Melkor) ; mais le mal s'√©tait trop profond√©ment insinu√© en lui et plus tard, il repassa du mauvais c√īt√© de la barri√®re.



Sauron et Morgoth

Philippe Chapdelaine - 01/04/1999

A mon avis, Sauron n'a pas défié Morgoth pour plusieurs raisons.
1. Il l'admirait et c'est pour cette raison qu'il a été corrompu.
2. Sauron n'√©tait qu'un Maia, l√† o√Ļ Morgoth √©tait un Vala (et m√™me le plus puissant des Valar comme le r√©p√®te plusieurs fois Tolkien dans le Silmarillion).
3. Attaquer Morgoth les aurait tous les deux affaiblis, quel que soit le vainqueur de cette lutte (si jamais l'un r√©ussissait √† prendre le dessus sur l'autre ce qui n'est pas s√Ľr) et pendant la majeure partie du Premier Age, les Elfes sont rest√©s tr√®s puissants. A de nombreuses reprises, Morgoth ne gagne ses batailles que de justesse (√† l'exception de la Flamme Subite), gr√Ęce √† sa fourberie.
4. Les Balrogs seraient de toute √©vidence rest√©s aux ordres de Morgoth, ainsi que les Dragons les moins ind√©pendants. Sauron aurait donc d√©fi√© Morgoth avec seulement des Orques, des humains et probablement des esprits inf√©rieurs (loups-garous, Thuringwethil (Maia corrompue messag√®re de Sauron, dont L√ļthien rev√™t la d√©pouille), etc.).
Il n'aurait de toute façon eu aucune chance contre les Noldor et leurs alliés par la suite.



le Balrog pouvait sortir seul

Pierre-Alexandre Paque - 01/04/1999

Mais pourquoi a cette époque ? Il y a certainement quelque chose d'autre qui entre en jeu !

ce sont les Orques de Sauron qui peuplent la Moria

Mais pas seulement eux ! Je crois plut√īt qu'en grande partie ces Orques vinrent des Monts Brumeux (plus au nord de la cha√ģne montagneuse) car, une fois la Moria (Khazad-d√Ľm) r√©duite √† n√©ant, je ne crois pas vraiment que Sauron ait envoy√© de ses troupes - surtout s'il ne pouvait pas mettre de g√©n√©ral - enti√®rement - sous ses ordres de par la pr√©sence du Balrog.

Je ne crois pas que le Balrog ait été soumis à Sauron. Est-ce qu'il est mentionné dans Le Seigneur des Anneaux si les Orques sortirent de Moria lors de la Guerre de l'Anneau ? Ca nous éviterait un débat stérile...

Il est dit dans les appendices du Seigneur des Anneaux qu'il s'est lui-m√™me r√©fugi√© dans les entrailles de la terre et je ne crois pas qu'il ne soit pas dans l'√©tendue de ses pouvoirs de sortir d'o√Ļ il s'est mis !

Je pense que Morgoth ressemble plus aux Balrogs que Sauron... Et peut-être est-ce pour cela qu'il ne rechercha point les Balrog, ces troupes étant indomptables et difficiles à coordonner...



buts différents

Daniel Gagnon - 01/04/1999

Je ne sais pas si les Balrogs ressemblaient plus √† Morgoth, mais les buts de Sauron ne sont pas vraiment les m√™mes que Morgoth. Dans History of Middle-Earth X (Morgoth's Ring), il est dit que le but de Morgoth n'est pas de contr√īler le monde comme un tyran, mais bel et bien de le d√©truire compl√®tement, et cela parce qu'il voulait le reb√Ętir √† sa fa√ßon et en √™tre le ma√ģtre absolu. Sauron, m√™me s'il a l'air de trouver du plaisir dans la destruction, lui pr√©f√®re seulement √™tre le ma√ģtre (Sauron √† d√©truit la nature dans le Nord du Mordor, mais dans le sud il existe des plantations qui lui fournissent des nourritures pour ses arm√©es. Sauron pense avant de d√©truire. Morgoth lui d√©truit et ne pense √† rien d'autre.)



Nous tenons à remercier Pierre-Alexandre Paque, Hubert Molière, Daniel Gagnon, David von Niederhäusen et Philippe Chapdelaine pour leurs contributions.
Discussion compilée par Guilhemette Ambroise


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-03-21 16:57
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrťe :

Moyenne des notes : 5 sur 5 (3 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement