Compilations » Personnages

*Compilation : Tuor & Eärendil

TUOR ET E√ĄRENDIL





Tuor ou Eärendil ?

Fockusse - 03/01/2002

Bon voila j'ai un petit détail qui me turlupine. Dans la version française du Silmarillion je lis :
"Tuor, seul parmi les mortels, fut accepté parmi la race antique et rejoignit les Noldor qu'il aimait tant."
Puis quelques pages plus loin :
"Eärendil fut le premier des humains à poser le pied sur le rive immortelle."
Bon et Tuor il n'est pas arrivé avant ? Est-ce une erreur ou moi qui n'ai rien compris à l'histoire ?



Deux sujets différents

Feregorn - 03/01/2002

Euh là d'après ce que je comprends ça veut dire que Tuor devient un elfe, tandis que Eärendil atteint Aman... je peux me planter.



mal expliqué ?

sankaman2 - 03/01/2002

A bien oui, tiens... Mmmm... C'est peut-être simplement un peu mal expliqué, en fait Eärendil est le premier à poser le pied à Valinor et à être venu tout seul comme un grand, et de son vivant. Ou alors Tuor squatte chez Mandos avec ses potes Noldor, alors qu'Eärendil se la coule douce à la plage entre deux visites à Tirion !



Tuor a-t-il atteint les terres immortelles ?

Yannik Bernard - 02/01/2002

Il est √©crit que le destin de Tuor le vit partir vers l'Ouest (vers Aman), mais il est dit que nul chant, ni aucun r√©cit ne parle plus de lui. Donc, a-t-il vraiment atteint les rives √† l'Ouest ou s'est-il perdu parmi les √ģles enchant√©es ? O√Ļ a t-il vraiment atteint Aman ? Puisqu'il est dit juste apr√®s que, Tolkien pr√©cise, "on raconta que" Tuor fut accept√© parmi les Noldor et que son sort fut s√©par√© de celui des hommes... Car quand E√§rendil atteint Aman, on ne parle pas de Tuor...



chronologie externe

Eglantine Schmitt - 03/01/2002

Ça me semble tout simple (à me relire, finalement non...) mais on peut quand même avoir plusieurs explications :
- Tuor "rejoignit les Noldor" c'est-√†-dire qu'il devint l'un d'eux. Il posa donc le pied sur "la rive immortelle" en tant que Noldo. Mais cette id√©e de Tuor devenu Elfe m'a toujours intrigu√©, comment peut-on changer sa nature √† ce point ? M√™me si les Elfes comme les Hommes sont les Enfants d'Il√ļvatar, ils sont de natures tr√®s diff√©rentes, et si Tuor l'a pu, alors Beren devrait l'avoir pu aussi. Mais c'est un autre d√©bat.
- C'est peut-√™tre une histoire de chronologie externe : l'histoire d'E√§rendil (√† l'origine le Conte d'E√§rendel, inachev√©, dans les CP 2) est plus ancienne que la conception de l'histoire de Tuor dans le Silmarillion disant qu'il rejoignit les Noldor : si "la Chute de Gondolin" a √©t√© le premier Conte √©crit par Tolkien, il s'ach√®ve "dans la maison de Tuor" (avec E√§rendel), et non pas par Tuor qui part en voyage. Alors que d√®s le d√©but de la conception du Conte d'E√§rendel, il devait √™tre le premier Mortel √† poser le pied sur la rive immortelle. O√Ļ je veux en venir : internement, Tuor est le premier, mais externement, c'est E√§rendel : lorsque C. Tolkien a recueilli les textes de son p√®re, il a conserv√© "Tuor, seul parmi les Mortels, fut accept√© parmi la race antique et rejoignit les Noldor qu'il aimait tant" (car il respectait l'√©criture de son p√®re) et aussi "E√§rendil fut le premier des Humains √† poser le pied sur la rive immortelle" pour la m√™me raison. Le Silmarillion lui-m√™me contient des allusions √† ce dernier (quelle chance, je tombe pile √† la bonne page) :
"[...] de tous les messagers qui, plus tard, firent voile vers l'ouest, aucun n'approcha Valinor, sauf un : le plus grand marin de la l√©gende" (chap. 11). Une des ces allusions dont Tolkien a le secret qui nous pr√©pare √† l'aventure d'E√§rendil 13 chapitres plus tard. Et √ßa explique aussi pourquoi Beren ne pu pas rejoindre les Elfes : √† l'√©poque o√Ļ le Conte de Tin√ļviel a √©t√© compos√© (bon, au d√©but Beren √©tait un Elfe, mais prenons-le en tant qu'Homme, quelques temps plus tard de la conception externe), Tolkien n'avait jamais imagin√© qu'un Homme pourrait devenir un Elfe. D'autant que cela changerait totalement l'histoire de L√ļthien et Beren, avec le renoncement de L√ļthien √† l'immortalit√© pour Beren, etc. Et qui se r√©percutera deux √āges plus tard chez Arwen (et hop, je retombe sur mes pieds...). Mais ce n'est pas le d√©bat...



Nous tenons à remercier Fockusse, Feregorn, sankaman2, Yannik Bernard et Eglantine Schmitt pour leurs contributions.


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-03-21 16:39
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrťe :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement