Compilations » Personnages

*Compilation : Beorn

BEORN





Qui est Beorn ?

Sébastien Le Bon - 17/02/2002

Voila un moment maintenant que je lis cette liste de diffusion sans y participer directement et depuis tout ce temps j'ai déjà eu fréquemment l'occasion de lire des interventions concernant Tom Bombadil et sa place un peu "à part" dans le roman du SDA, mais un autre personnage a retenu mon attention et me semble un peu hors normes dans l'oeuvre de Tolkien : Beorn. Certains d'entre vous pourraient-ils m'en dire un peu plus sur son origine, sa nature et ses pouvoirs ?



Beorn est unique

Catherine Escarras - 17/02/2002

Pour moi, Beorn appartient en effet au " monde magique " de Tolkien, de la m√™me fa√ßon que " Tom Bombadil, la petite poup√©e " qui amusait les enfants de l'auteur. L'√©tymologie du nom de Beorn rappelle celle de B√ęor, mais sont-ils parents ? Question pour des champions l√† ! Mais personnellement, je ne vois aucune relation. L'encyclop√©die d'Arda (http://www.glyphweb.com/arda) nous dit que :
"Beorn vécu aux alentours de 2941 et mourut un peu avant 3018, qu'il est de la race des hommes, et créateur de la race des Beornings qui vécurent dans les vallées de l'Anduin entre Mirwood et le "Grand Fleuve". Son descendant fut Grimbeorn the Old (Lord of the Beornings)."
Le m√™me site nous dit aussi que le nom de Beorn vient de "bear's love of honey" et que "b√©o" signifie "bee" (abeille en anglais). Nous ne sommes pas loin de BEOWULF (bee-wolf) l√† donc pour qui veut gratter un peu ! (The Hobbit 7, Queer Lodgings). Beorn vit donc aux abords de la For√™t Noire pr√©s du Carrock. C'est un changeur de peau, n'allons pas jusqu'√† dire un changeling, ou shapeshifter si ? Il est en tout cas le seul chez Tolkien. Tant√īt homme fort et de tr√®s grande taille, tant√īt immense ours noir. Il a du b√©tail, des chiens avec lesquels il parle et de grosses abeilles f√©roces mais il adore le miel (CQFD).
"Dans la salle, il faisait maintenant tout √† fait noir. Beorn claqua des mains, et ent√®rent en trottant quatre magnifiques poneys blancs et plusieurs grands chiens gris au corps allong√©. Beorn leur dit quelque chose dans un curieux langage, semblable √† des bruits d'animaux transform√©s en paroles. Ils ressortirent et revinrent bient√īt portant dans leur gueule des torches qu'ils allum√®rent au feu et plant√®rent dans les supports bas, accol√©s aux colonnes de la salle autour de l'√Ętre central. Les chiens pouvaient se tenir, quand ils le voulaient, sur leurs pattes de derri√®re et porter des objets avec celles de devant. Ils sortirent rapidement des murs lat√©raux des planches et des tr√©teaux, qu'ils dress√®rent pr√®s du feu. Et puis, on entendit "b√™, b√™, b√™!" et entr√®rent des moutons d'une blancheur de neige, men√©s par un grand b√©lier noir comme jais." (Bilbo le Hobbit : description de la maison de Beorn)
Tolkien nous rappelle ici le go√Ľt des ours pour le miel, car les repas sont compos√©s √† base de pain et de miel. Et Beorn fabrique son propre hydromel qui bien s√Ľr semble avoir plus que des vertus adoucissantes ! Il fabrique aussi des "biscuits de longue conservation, dont une petite quantit√© permettrait une longue marche" et qui sont cit√©s par Gimli quand il go√Ľte les lembas en L√≥rien :
"C'est m√™me meilleur que les g√Ęteaux de miel des Beornides, et √ßa, c'est un grand √©loge, car les Beornides sont les meilleurs boulangers que je connaisse ; mais ils ne distribuent pas tr√®s volontiers leurs g√Ęteaux aux voyageurs, de nos jours." (Seigneur des Anneaux, II, 8 ; Pocket, vol. 1, p. 490)
Dans the Hobbit, la Compagnie s'arrêta chez lui avant de traverser la forêt, puis pendant la Bataille des cinq armées, il tua Bolg, chef des Orcs en l'écrasant et protégea ainsi Thorin qui n'en menait pas large. Il régna ensuite sur un vaste territoire du Val d'Anduin, entre Vert-Bois-le-Grand et les Monts Brumeux.
Si cela a pu aider certains, j'en serai heureuse, car c'est une partie de l'oeuvre de JRRT que j'aime particulièrement !



Nous tenons à remercier Sébastien le Bon et Catherine Escarras pour leurs contributions.


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-03-21 16:35
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrťe :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement