Essais » Articles

¤Article : "Gondolin et la chute de Gondolin" (page 2/3)

Donnons maintenant quelques points sur les divergences dans l'histoire de Tuor entre le Silmarillion et LT2. Tuor arrive avec Voronwë, aussi nommé Bronweg, et reste dans la cité où il finit par se marier avec Idril. Ceci est décrit comme le premier mariage entre Elfe et Humain vu que Beren, à cette époque était considéré comme étant un Gnome (Noldo). Leur mariage a lieu dans Gar Ainion, la Place des Dieux, située près du palais du roi. Leur maison était située sur les remparts du sud.
Par contre le premier tunnel caché n'avait pas été creusé par Idril. Il avait été construit par les elfes par "compassion pour les Noldoli réduits en servitude", ainsi il permettait aux Elfes de l'extérieur de s'évader VERS Gondolin et non l'inverse. Il semblerait donc que ce Chemin d'Évasion soit celui par lequel était arrivé Tuor, si c'étais le cas, comment donc étaient arrivés Turgon et son peuple ? De plus, si ce passage était en train d'être foré quand Tuor était à Gondolin, comment aurait-il pu le trouver s'il n'était pas fini ? Mais ce Chemin d'Évasion est pourtant bien décrit comme étant l'équivalent d'Orfalch Echor et le véritable passage secret était géographiquement à l'opposé. Dans tous les cas, des gardes y étaient placés, ainsi que sur les Collines Encerclantes situées autour de Tumladin (Tumladen). Ceci n'empêcha pas Morgoth de découvrir le tunnel ni d'envoyer des espions au sommet du futur Echoriath (appelé Collines Encerclantes et Heborodin).
Maeglin est ici appelé Meglin mais il est toujours le neveu de Turgon, fils d'Isfin (Aredhel) et Eöl. Dans ce conte, les différentes maisons sont marquées par des blasons et celui de Meglin était une Taupe sable. Il garde ses attributs du Silmarillion vu qu'il est grand parmi les carriers et chef parmi les mineurs de métaux précieux. Par contre il est très laid et n'inspire pas la confiance et il est donc aigri.
Idril demanda bien à Tuor de rassembler des mineurs de confiance et de construire un passage secret, non vers le Chemin d'Évasion mais plutôt vers la Faille des Aigles au sud. Dans le Silmarillion, le Crissaegrim où vivaient les Aigles est infranchissable et le passage secret mène toujours vers la Faille des Aigles mais celle-ci est située au nord.
Meglin est capturé peu de temps après mais cette fois, contrairement à l'histoire du Silmarillion, il n'est pas torturé et trahit Gondolin, sans hésiter un seul instant. C'est à partir de là que l'histoire commence à subir quelques grandes divergences dans sa conception qui auraient probablement été corrigées par Tolkien s'il avait réécrit le conte. Ces divergences se situent dans la composition de l'armée d'invasion de Morgoth.


Nous arrivons maintenant à la partie concernant la Chute de Gondolin elle-même. Meglin, capturé par les Orques est amené devant Melko (Morgoth) et lui parle des défenses de Gondolin. Il constate qu'une armée composée d'Orques et de Balrogs ne pourrait pas briser les portes et les murailles de la cité. Ainsi Meglin suggère à Melko ceci : "Il conseilla à Melko de concevoir par ses sorcelleries un secours pour soutenir l'effort de ses guerriers. De l'étendue de sa richesse en métaux et de ses pouvoirs de feu il le poussa à façonner des bêtes comme des serpents et des dragons dont la puissance serait irrésistible". Ainsi nous voyons apparaître une armée très hétéroclite qui aurait assurément été fortement ré-agencée si une réécriture avait eu lieu. Il est bon de rappeler ici que la conception qu'avait Tolkien de la Terre du Milieu était à cette époque (1917) très archaïque. Les deux livres des Contes Perdus sont emplis de magie, de monstres étranges, de fées et de lutins qui ont complètement disparus par la suite. L'armée décrite dans le Silmarillion est constituée d'Orcs, de loups, de dragons et de Balrogs. Mais si les Balrogs et Dragons étaient nombreux, ils ne l'étaient assurément pas autant que dans cette version. Ainsi dans LT2 on voit arriver des Balrogs et des Dragons, mais surtout des Monstres gigantesques : certains étaient en fer très souple et pouvaient se couler comme du métal liquide sur tous les obstacles, et dans leurs carcasses étaient cachés des Orcs armés de cimeterres et de lances ; d'autres étaient de bronze et de cuivre et ils avaient des cœurs et des esprits de feu brûlant ; d'autres étaient de flammes pures qui fondaient le fer comme la pierre et sur eux chevauchaient les Balrogs par centaines. Une divergence d'importance est à noter au sujet des Balrogs : ils étaient des créatures créées par Melko et non, comme dans le Silmarillion, des Maiar soumis à Morgoth. Leur nombre a donc été grandement réduit entre les deux ouvrages.

Pendant la fête de Tarnin Austa, la fête des Portes de l'Été, les Gondothlim (habitants de Gondolin) attendaient le lever du soleil vers l'est mais c'est du nord que vint une lumière rouge, et c'était celle des serpents de feu de Melko. On voit alors s'organiser la résistance de la ville et toutes les grandes familles y sont décrites, avec leurs livrées, décrites ci-dessous.
La maison du Roi avait pour couleurs le blanc, l'or et le rouge et ses emblèmes étaient la lune, le soleil et le cœur écarlate (le cœur de Finwë Nolemë, le père de Turgon, arraché par les Orques à Nirnaeth Arnoediad et regagné par Turgon).
La maison de Tuor, composée de ceux au courant du tunnel secret d'Idril, portait des ailes de cygne sur leurs heaumes et l'emblème de l'Aile Blanche était sur leurs boucliers (aux couleurs de l'armure de Tuor, donnée ici par Turgon à son arrivée à Gondolin mais trouvée à Vinyamar dans les autres versions). Ils étaient appelés les gens de l'Aile (ou du Cygne). Tuor maniait une épée, Dramborleg.
Les gens de Meglin portaient un harnachement sable sans emblèmes et avaient des coiffes rondes d'acier recouvertes de peaux de taupes. Ils combattaient avec des haches à deux lames. C'était la maison des Taupes.
Les gens de l'Hirondelle portaient un éventail de plumes sur leurs heaumes, et leurs couleurs étaient le blanc, le bleu foncé, le pourpre et le noir. Sur leurs boucliers était une pointe de flèche. Leur seigneur était Duilin.
Le riche clan de l'Arche Céleste (ou Arc-en-Ciel) était paré d'une splendeur de couleurs et leurs armes étaient serties de joyaux. Leurs boucliers étaient bleu et l'ombon en leurs centres était un joyau façonné de sept gemmes (rubis, améthyste, saphir, émeraude, chrysophrase, topaze et ambre). Sur chacun de leurs heaumes était une grande opale. Leur seigneur était Eglamoth et il portait une mante bleue tissée d'étoiles de cristal et il avait une épée incurvait et un arc.
Les clans du Pilier et de la Tour de Neige obéissaient à Penlod, le plus grand des Gnomes (Noldor).
La maison de l'Arbre portait des vêtements vertes et ses gens combattaient avec des massues cloutées de fer ou des frondes. Leur chef était le valeureux Galdor.
La maison de la Fleur d'Or était dirigée par Glorfindel et il portait une mante tissée de fils d'or et des armes damasquinées d'or. Les boucliers de ses gens étaient ornés d'un soleil.
La maison des Fontaines était du sud de la cité et son seigneur était Ecthelion et ils portaient de l'argent et des diamants. Leurs épées étaient longues, brillantes et pâles.
La maison de la Harpe était composée de braves guerriers mais leur chef Salgant était un lâche et suivait Maeglin. Ils étaient couverts de tasseaux d'argent et d'or et leur blason était une harpe d'argent sur champ noir. Salgant portait une harpe d'or et lui seul se bâtit à cheval.
Les gens du Marteau de Colère étaient des artisans et des forgerons et ils révéraient Aulë. Ils se battaient avec des masses d'armes et leurs boucliers étaient lourds. Leur emblème était l'Enclume Frappée et un marteau lançant des étincelles était sur leur bouclier. Ils aimaient l'or rouge et le fer noir. Leur chef était Rog, le plus fort des Gnomes. Mais cette maison fut anéantie durant la bataille. Ils étaient aussi appelées le peuple de l'Enclume Frappée et le Peuple du Marteau.

Page 1  Page 3

Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-04-07 19:11
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement