Encyclopédie » Géographie » Construite » Routes, Passages, Gués et Places

Orfalch Echor

Synonymes : Chemin d'Évasion † (LT2), Bad Uthwen † (LT2), Uswevandë † (LT2)
Référence : Silm., CLI
Ravin franchissant l'Echoriath depuis la Rivière Asséchée et permettant d'atteindre Gondolin. On y accédait par un tunnel caché et il était coupé de sept portes. Le ravin avait été créé par la rivière coulant depuis le grand lac qu'était autrefois Tumladen. A la sortie du tunnel on arrivait en vue de la Première Porte. Ce ravin avait été créé pendant la Bataille des Puissances, quand les Valar avaient brisé le cercle de montagnes pendant leur guerre contre Morgoth. Il était très profondément encaissé.
Vers la fin du tunnel se trouvait la caverne de la Garde Extérieure où les gardiens de la cité guettaient dans le tunnel d'éventuels étrangers. (Cavern of the Outer Guard)
La Première Porte était formée de barres entrecroisées, cloutées de fer, merveilleusement travaillée entre deux piliers de pierre. Elle s'appelait la Porte de Bois. Élemmakil était le chef de la Garde Extérieure, et les gardes étaient vêtus de cottes de mailles et armés d'épées.
Au bout d'une demi-lieue, le ravin était barré d'un grand mur de pierres, flanqué de tourelles massives. Un passage voûté le traversait, fermé par une lourde porte formée d'une seule pierre massive : la Seconde Porte, la Porte de Pierre. Sous la tour nord de ce mur se trouvait une salle dans laquelle les rares voyageurs pouvaient se restaurer. Les gardes étaient vêtus de gris.
Un grand mur, encore plus haut que le précédent barrait le passage, et au milieu se trouvait une porte à double battant, la Troisième Porte, la Porte de Bronze. Elle était caparaçonnée de plaques de bronzes et de boucliers incrustés de symboles. Trois tours carrées revêtues de cuivre la surplombaient. Les gardes étaient vêtus de cottes annelées et le tranchant de leurs haches était rouge.
La pente devenait ensuite plus raide avant d'arriver à la plus grande des murailles, haute et noire, portant quatre tours de fer et entre les deux tours centrales se trouvait l'image d'un grand aigle en fer forgé. Le mur était très épais et fermé de trois grilles, forgées en forme d'arbres et la lumière du jour passait à travers. C'était la Quatrième Porte, la Porte de Fer forgé.
Le chemin alors était beaucoup plus plat et les parois moins élevées. Le chemin était bordé par les Gardes de Fer, les soldats vêtus de noir et au delà fleurissait l'uilos (simbelmynë, alfirin), les fleurs blanches qui ne se fanent pas. Ainsi arrivait-on à la Cinquième Porte, la Porte d'Argent, et son mur était de marbre blanc, bas et massif. Le parapet était un treillis d'argent avec cinq globes de marbre. La porte était formée de trois arcs de cercle, d'argent et de perles du Nevrast, représentant la lune et au dessus était une image de Telperion, en argent, malachite et perles de Balar. Des archers en mailles blanches la gardaient.
La route était blanche et des fleurs d'or poussaient au bord. Ainsi on arrivait à un mur en marbre jaune, avec des globes et des parapets d'or rouge. Il y avait six globes. Sur une pyramide dorée était sertie l'image de Laurelin, faite en or et topazes. Dans la porte étaient enchâssés des grenats, des topazes et des diamants jaunes et elle était ornée de disques d'or représentant le soleil. C'était la Sixième Porte, la Porte d'Or et elle était gardée par des archers, vêtus de mailles d'or.
La Septième Porte était la Grande Porte, la Porte d'Acier, forgée par Maeglin après son retour de Nirnaeth Arnoediad. Il n'y avait pas de mur mais deux grandes tours la défendaient, avec sept étages et un campanile d'acier poli. La porte était composée de sept grands piliers d'acier terminés par des pointes acérées et entre les piliers sept grandes traverses d'acier. Entre les piliers et les traverses il y avait sept fois sept barres de fer verticales. Au centre de la porte se trouvait l'emblème de Turgon, la couronne du Royaume Secret, sertie de diamant. Echtelion, Seigneur des Fontaines était le Gardien de la Grande Porte. Elles s'ouvrait en deux, de part et d'autre du pilier central. Et la grille résonnait comme une harpe quand on la touchait.
Ainsi arrivait-on en haut de Orfalch Echor et pénétrait-on dans Gondolin.
Les noms de ces portes en anglais sont les suivants : First Gate, Gate of Wood ; Second Gate, Gate of Stone ; Third Gate, Gate of Bronze ; Fourth Gate, Gate of Writhen Iron ; Fifth Gate, Gate of Silver ; Sixth Gate, Golden Gate ; Seventh Gate, the Great Gate, Gate of Steel.


Voir aussi :
Balar
Echoriath
Gondolin
Nevrast
Rivière Asséchée
Tumladen (1)

Morgoth
Valar


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2007-05-26 22:17
Auteur : Lilith

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement