Encyclopédie » Géographie » Construite » Villes, Ports et forteresses

Sirnúmen †

Signification : Ruisseau de l'Ouest (Quenya primitif)
Anglais : Western Stream
Référence : LT1
Dans les Contes Perdus, Sirnúmen est l'équivalent de Formenos à quelques détails près. En effet, l'histoire n'est pas la même et lorsque Melko répend des mensonges et dresse les Noldor les un contre les autres, c'est l'intégralité du peuple Noldo qui est exilé. Il quitte donc Kôr (Tirion) pour la ville de Sirnúmen et c'est cette ville qui est ensuite attaquée par Melko et Ungoliant. En effet, pendant le rassemblement organisé par les Valar (un discours de Manwë sur le Taniquetil), les Noldor avaient presque tous quitté la cité, la laissant sans défense.
Sirnúmen est décrit comme un vallon cerclé de pierres. Les demeures étaient des grottes dans les murailles du vallon et en son centre coulait un petit ruisseau, Híri.


Voir aussi :
Formenos
Híri †
Taniquetil
Tirion

Manwë
Valar


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2007-06-07 11:33
Auteur : Lilith

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement