Compilations » Sujets Divers

*Compilation : Résumé du Premier Age

LE PREMIER ÂGE : RÉSUMÉ DE L'HISTOIRE





Le Premier Age : résumé de l'histoire

Guilhemette Ambroise – 14/10/2002

Ci-dessous, un "topo" sur le 1er âge (à-partir de l'apparition des elfes, et sans l'histoire de Túrin, Tuor, et Beren) écrit au départ pour une autre liste de diffusion pour "débutants".

LES PREMIERS ELFES ET LA VENUE À VALINOR
Un jour apparurent les Quendi, les Elfes, et Oromë les découvrit. Puis il apporta la nouvelle de leur venue à Valinor. Les Valar se réunirent alors et décidèrent d'une chevauchée contre Melkor. Les Elfes n'en surent rien, mais sentirent le sol trembler sous leurs pieds. La forme du monde en fut changée, le pays d'Aman fut éloigné des Terres du Milieu, la mer s'élargissant, et des chaînes de montagnes se créèrent ; et Melkor fut enchaîné sous la chaîne Angainor, mais les Valar ne découvrirent pas tous les souterrains cachés sous les montagnes, et ainsi de nombreux êtres maléfiques survécurent.
Alors, les Valar invitèrent les Quendi à Valinor. Trois ambassadeurs vinrent d'abord : Ingwë, Finwë et Elwë. En revenant, ils conseillèrent aux Quendi de venir à Valinor : certains les suivirent, les Eldar, et d'autres se révoltèrent et restèrent, les Avari.
Les Eldar se séparèrent en trois groupes. Les moins nombreux partirent en premier et suivirent Ingwë ; ils furent appelés les Vanyar, les plus beaux des Elfes. Puis vinrent les Noldor, le peuple de Finwë. Et enfin, la plus grande légion arriva, suivant Elwë et Olwë et étaient amoureux de la mer : ils furent appelés les Teleri et, plus tard, les Falmari, les Elfes Marins.
Mais Lenwë, de la tribu d'Olwë quitta la marche vers l'Ouest et suivi l'Anduin, le grand fleuve, vers le Sud, et ceux qui le suivirent furent appelés les Nandor. Et plus tard, Denethor, fils de Lenwë, les conduisit jusqu'à Beleriand

Tous ceux qui atteignirent la mer furent nommés Calaquendi. Ceux qui se perdirent en route furent appelés les Umanyar. Umanyar et Avari formaient les Moriquendi, les Elfes de la Nuit, car ils n'avaient jamais vu la Lumière qui existait avant le Soleil et la Lune.

Parmi les Teleri se trouvait Elwë, et un jour, en traversant la forêt de Nan Elmoth, il fut lié d'un enchantement et resta là. Les Teleri continuèrent le voyage et Elwë Singollo resta en arrière et quelques un des Eldar restèrent pour l'attendre. Elwë fut appelé Elu Thingol et devient le roi des Sindar, les Elfes du Crépuscule ou Elfes Gris, et sa reine était Mélian, la Maia, et leur royaume était Doriath.

Les Eldar allèrent alors à Valinor, transportés par Ulmo sur une île qu'ils avait déracinée. Les Teleri, qui n'étaient pas encore arrivés, restèrent au bord de l'eau, avant d'être enfin transportés, mais ils demandèrent à Ulmo de pouvoir rester sur l'île. Elle fut donc placée en vue de Valinor, dans la baie d'Eldamar et fut appelée Tol Eressëa, l'île Solitaire.


LES SILMARILS ET LA LIBÉRATION DE MELKOR
Finwë était roi des Noldor et avait pour fils Fëanor (Curufinwë), Fingolfin et Finarfin. La mère de Fëanor était Miriel Serindë, celle de Fingolfin et Finarfin était Indis des Vanyar. Fëanor avait sept fils (leur mère était Nerdanel) : Maedhros, Maglor, Celegorm, Caranthir, Curufin, Amrod et Amras. Fingolfin eut pour fils Fingon et Turgon, et une fille, Aredhel la Blanche (aussi appelée Ar-Feiniel). Finarfin eut pour enfants Finrod (Felagund), Orodreth, Angrod, Aegnor et Galadriel.
Les Vanyar s'établirent sur la montagne de Manwë, les Noldors vivaient dans la cité de Tirion et les Teleri à Alqualondë.
Or les trois siècles de captivités de Melkor arrivèrent à leur terme et il revint devant les trônes des Valar. Et Melkor, devant leur joie et le bonheur des Elfes, fut plein d'envie et de haine. Mais il se prosterna devant eux, gardant sa haine pour soi.
Et Fëanor façonna les Silmarils, au nombre de trois, et emprisonna dedans la lumière des Arbres. Melkor en fut irrité et les désira. C'est à ce moment qu'il commença à répandre des calomnies. Fëanor, quant à lui, portait les Silmarils sur son front où les enfermaient dans les salles de son trésor, à Tirion, puis à Formenos, après avoir été exilé pour douze ans. Melkor s'enfuit. C'est alors que Melkor alla trouver Ungoliant et, avec son aide, empoisonna les arbres. Il alla de là à Formenos, tua Finwë et emporta le trésor et les Silmarils. Et Fëanor maudit Melkor, l'appelant Morgoth, le Noir Ennemi du Monde.

Alors Fëanor jura de poursuivre de sa haine et de sa vengeance jusqu'aux confins du monde tout Valar, Démon, Elfe ou Homme ou tout être encore à Naître, toute créature grande ou petite, bonne ou mauvaise qui pourrait venir au monde jusqu'à la fin des temps et qui aurait un Silmaril en sa possession. Et il prit pour témoin Manwë, et Varda, et les hauteurs sacrées du Taniquetil.
Ses sept fils prêtèrent le même serment.
On a donc :
– Fëanor et ses sept fils.
– Finarfin et Orodreth qui tentèrent d'apaiser les Noldor.
– Fingolfin, Finrod et Turgon qui se prononcèrent contre Fëanor.
– Souhaitaient partir, sans toute fois prononcer le serment : Galadriel , Fingon, Anrod, Aegnor.

Fëanor gagna la lutte et deux armées partirent, une dirigée par Fëanor et l'autre, la plus grande, dirigée par Fingolfin (avec Fingon et Finarfin). Un dixième des Noldor restèrent à Valinor. Fëanor fit route vers Alqualondë pour parler aux Teleri qui refusèrent de céder leurs navires. Fëanor attaqua donc et Fingon arriva ensuite et accouru au secours des Noldor, ne connaissant pas la raison du combat (certains pensant que les Teleri avaient voulu empêcher la marche des Noldor sous l'ordre des Valar).
Les Noldor prirent alors la mer et suivirent la côte vers le Nord. Suit la Prophétie du Nord ou le Destin des Noldor : il s'agit de la malédiction des Valar :
"Vous pleurerez des larmes sans nombre, et les Valar fortifieront Valinor pour vous enfermer au dehors (…). La colère des Valar s'étend de l'Est à l'Ouest sur la maison de Fëanor, et elle touchera tous ceux qui le suivront. Leur serment les entraînera, les trahira ensuite et leur fera perdre jusqu'aux trésors qu'ils avaient juré de poursuivre. Tout ce qui commence bien finira mal et à la fin viendront des trahisons entre frères par peur d'être trahi. Ils seront à jamais les Dépossédés. (…)"

Finarfin fit demi-tour et beaucoup des siens le suivirent et ils reçurent le pardon des Valar. Mais ses fils étaient restés avec Fingolfin.

La marche arriva au niveau de la banquise et Fëanor amena son armée de l'autre côté en bateau, en secret, abandonnant Fingolfin. Et ce dernier vit les bateaux brûler de l'autre côté du détroit. Ils durent donc traverser le chaos des glaces, et beaucoup moururent dans la traversée. Et quand ils posèrent enfin le pied en Terre du Milieu, le Soleil se leva.


L'INSTALLATION EN TERRE DU MILIEU
Elu Thingol, Melian et leur fille Lúthien vivaient à Doriath, avec les Sindar. Doriath était protégée par une "ceinture magique", l'anneau de Melian, et le palais était Menegroth, Les Mille Cavernes. (nota : ils entendirent le cri de Melkor, attaqué par Ungoliant, et c'est Melian qui l'empêcha d'entrer à Neldoreth, la forêt de Doriath jusqu'à ce qu'elle s'établisse à Ered Gorgoroth, au sud de Dorthonion).
Certains Sindar vivaient aussi à Mithrim, dans les montagnes du Nord-Ouest (Ered Wethrin).
Les Naugrim (Khazad / Nains) s'établirent dans l'Ered Luin, à Belegost (Gabilgathol / Mickleburg) et Nogrod (Tumunzahar / Hollowbold). Leur plus grande cité était Khazad-dûm (Hadhodond / Dwarrowdelf).
Les Nandor s'installèrent à Ossiriand, le Pays des Sept Rivières.

Première bataille des Guerres du Beleriand :
Les Orcs attaquèrent alors pour la première fois. Les Nandor furent presque décimés et ceux qui revinrent à Ossiriand après la mort de Denethor furent appelés Laiquendi, les Elfes Verts. Les autres Nandor se fondirent dans le royaume de Thingol.

A cette époque, Valinor fut entourée d'îles enchantées et fermée aux vaisseaux venus de l'Est.

Seconde Bataille des Guerres du Beleriand, Dagor-Nuin-Giliath, la Bataille sous les Étoiles :
Fëanor arriva et remonta jusqu'au territoire d'Hithlum. Les Orcs passèrent Ered Wethrin (les Montagnes de l'Ombre) et attaquèrent. Les Noldor, moins nombreux, gagnèrent pourtant la bataille. La bataille dura dix jours, et une grande partie des armées d'Angband fut décimée. Fëanor les poursuivit et fut encerclé avec quelques amis, aux confins de Dor Daedeloth, le territoire de Morgoth. Et là il fut blessé mortellement par Gothmog, Prince des Balrogs. Maedhros fut capturé peu après et amené à Angband.

Fingolfin arriva avec le lever du Soleil et établi son premier campement sur la rive nord du lac Mithrim. Fingon libéra Maedhros avec l'aide de Thorondor, le Roi des Aigles, en lui coupant le poignet pour le détacher. Angband fut assiégée.

Maedhros et ses frères s'installèrent à l'Est, autour du mont Himring et ce lieu s'appela les Marches de Maedhros.
Caranthir alla encore plus à l'est, dans l'Ered Luin, et rencontra les Nains.
Finrod fonda la ville de Nargothrond, dans les gorges encaissées de la rivière Narog, à l'ouest de Doriath.
Galadriel ne suivit pas son frère mais resta à Menegroth, près de Melian et Celeborn.
Turgon quitta le Nevrast et fonda Gondolin (après Dagor Aglareb), la cité cachée dans les montagnes de Dorthonion, au nord de Doriath.
Fingon vivait à Dor-Lómin, Fingolfin au nord du lac de Mithrim, Círdan sur la côte du Beleriand Ouest et Amrod et Amras dans le Beleriand Est.

Troisième Bataille des Guerres du Beleriand, Dagor Aglareb, la Bataille Glorieuse :
Morgoth voulut éprouver la vigilance des Noldor, mais ses armées furent décimées, et les fuyards massacrés en vue des portes d'Angband.

200 ans après Dagor Aglarb, Glaurung fit sa première apparition, mais Fingon, prince de Hithlum, marcha sur le jeune dragon qui fuit.

Les Hommes passèrent alors les montagnes et rencontrèrent les Elfes pour la première fois.

Quatrième Bataille des Guerres du Beleriand, Dagor Bragollach, la Bataille de la Flamme Subite :
Et Morgoth attaqua : il lança soudainement ses Orcs, ses Balrogs et ses Dragons, et Ard Galen périt. Le Siège fut brisé. La bataille commença en hiver et s'acheva au printemps, mais jamais plus le Beleriand ne connu vraiment la paix. Angrod et Aegnor furent tués. Dorthonion tomba, les fils de Finarfin connurent la défaite et les fils de Fëanor fuirent. Fingolfin chevaucha alors et, aux portes d'Angband, défia Morgoth en combat singulier. Fingolfin mourut, mais trancha le pied de Morgoth. Thorondor emporta son cadavre pour que Turgon l'enterre. Les Hommes prirent une grande part dans cette bataille en se battant aux côtés des Elfes.

Ensuite, Morgoth envoya ses espions pour susciter des dissensions entre Hommes et Elfes.
Et grandirent trois hommes : Húrin, Huor et Beren.
Beren parti en quête du Silmaril, accompagné de Felagund qui mourut en captivité (dans les geôles de Sauron). Et un Silmaril fut recouvré, grâce à Beren et Lúthien la belle.

Cinquième Bataille des Guerres du Beleriand, Nirnaeth Arnoediad, la Bataille des Larmes Innombrables :
Maedhros décida d'attaquer Angband, ayant réuni tout ce qu'il pouvait d'Elfes, d'Humains et de Nains. Et la Traîtrise se glissa dans les rangs des Hommes et des Elfes, et l'armée de Maedhros fut retardée. Mais Turgon brisa son isolement et Gondolin laça ses armées. Le sort de la bataille faillit tourner, mais certains Humains se jetèrent sur l'arrière garde des fils de Fëanor alors que les Balrogs, les Dragons et les Loups attaquaient. Les armées unies furent anéanties et Fingon, Grand Roi des Noldor, tomba sous les coups de Gothmog.
Turgon fuit et Húrin et Huor le couvrirent. Et finalement, de tout le champ de bataille, seul Húrin resta debout et combattit, jusqu'à ce qu'il soit amené à Angband.

La suite, c'est l'histoire de Tuor fils de Huor, et des enfants de Húrin, avec la chute du Beleriand, la mort de Thingol, la Chute de Gondolin et de Nargothrond, jusqu'à ce qu'enfin Eärendil et Elwing atteignent Valinor (échappant à Maedhros et Maglor qui les poursuivaient et avec eux le Silmaril).


LA DERNIÈRE BATAILLE ET LA CHUTE DE MORGOTH
La puissance de Valinor surgit de l'Occident et l'armée des Valar attaqua. Les Elfes, les Hommes et les Nains se lancèrent dans la bataille. Morgoth fit sortir pour la première fois ses Dragons ailés qui firent reculer les Valar.
Mais Eärendil arriva sur Vingilot et tua le noir Ancalagon, le plus grand des dragons, et les Aigles le suivaient. Et presque toutes les créatures de Morgoth périrent. Morgoth, acculé, implora le pardon, mais on lui trancha les pieds et il fut jeté face contre terre et il retrouva sa chaîne. Les deux Silmarils lui furent repris et il fut jeté au-delà des Remparts du Monde par la Porte de la Nuit, dans le Vide Éternel.
Mais les deux derniers fils de Fëanor, liés par leur Serment, réclamèrent les Silmarils et les volèrent. Eönwë, les laissa s'enfuir. Mais le joyau brûlait la main de Maedhros et il se jeta dans une crevasse et le Silmaril fut perdu dans le sein de la terre. Maglor jeta le sien dans la mer et erra à jamais le long des côtes.
La Terre avait été grandement bouleversée et ses côtes changées. Les Eldar firent voile à l'Ouest, mais certains restèrent en Terre du milieu : Elrond, Galadriel et Celeborn, Círdan et Gil-Galad (fils de Fingon). Númenor fut donnée aux Hommes et dirigée par Elros (les Édains l'atteignent en 32 2A)

Ainsi finit le Premier Âge en l'an 397 ou 597 du Soleil (Tolkien a changé son opinion sur ce point en cours de route)

Sources : Le Silmarillion (Quenta Silmarillion) et pour la date History of Middle-Earth Vol. 5 The Lost Road (Later Annals of Beleriand p 144)



Nous tenons à remercier Guilhemette Ambroise pour sa contribution.
Discussion compilée par Agnès Bouvier


Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-04-01 15:08
Auteur : Lilith

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 4.33 sur 5 (3 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement