Compilations » Personnages » Tom Bombadil

*Compilation : Qui est Tom Bombadil?

QUI EST TOM





Résistance à l'anneau

Alain Anselmet – 5/5/1999

Chacun peut comparer les degrés de puissances de chaque Grands: Gandalf (porteur de l'anneau de Cirdan), Galadriel, Celeborn, Elrond...

Et cet Anneau est sans effet sur le vieux Tom. Ce n'est certainement pas avec l'Anneau que l'on pourrait l'attraper... Et pourtant Gandalf annonce que même ce joyeux drille de Tom Bombadillon ne saurait résister à la Tempête qui se prépare lors du Conseil à la Combe Fendue.

>C'est faux maintenant Tom s'est fait attraper dans son propre piège à tel point qu'il ne parcourt plus les forêts ni part à l'aventure. Il reste tranquillement dans son coin de pays, oh il n'est pas malheureux c'est tout le contraire, qui le serait avec la fille de la rivière ? Son cœur s'est enflammé pour Baie d'Or qui d'une certaine façon, l'a attrapé ( bien qu'elle ne s'attendait pas à l'attraper de cet façon.)

Là, mon cher Daniel, je suis tout à fait d'accord avec toi. Notre gai luron et joyeux drille s'est bien fait attrapé par la barbe. Et il n'y a aucun doute que c'est bien agréable, et qu'il ne doit le regretter en aucune façon. Il continue à se balader pour aller gronder le Vieil homme Saule, mais c'est vrai qu'il ne va plus le long de la rivière pour aller boire une chope de bière ! Courage pour tous ceux qui ne sont pas encore mariés !!!



Tom et l'anneau - être pur

TaTsu – 5/5/1999

Comme je l'explique plus haut, l'anneau exploite les vices et les désirs. Qu'il soit sans effet sur Tom Bombadil est normal. Cet être est d'un grande pureté et l'anneau n'a donc pas de prise sur lui. On peut alors en déduire que les transformations physiques du porteur (invisibilité) sont liées au travail néfaste de l'anneau sur ce-dernier.



Aulë

Alain Anselmet – 18/5/1999

Que Tom soit un Maïa, la plupart des thèses récentes semblent abandonner cette idée. Mais il y a encore plus fort comme hypothèse: celle de Gene Hargrove, voir http://www.cas.unt.edu/~hargrove/bombadil.htm

La question "Qui est Tom Bombadil?" ayant été posée trois fois dans le SdA, 2 fois par Frodon dans la maison de Tom et 1 fois chez Elrond pendant le Conseil, les réponses apportées chaque fois paraissent de véritables énigmes. Gene Hargrove fait une analyse fine des réponses. Celle de Baie d'Or: "Il est" a fait penser, "dans un cadre médiéval", que Tom est un dieu (l'aventure de Tom sur la rivière, et la référence à la mythologie pouvait faire penser qu'il est Odin), cependant Tolkien rejette le fait qu'il puisse être Iluvatar (lettre de 1954, Letters pp191-192).
Par contre le fait qu'il soit "le vieux", "he was before the river and the trees... the first raindrop and the first acorn", qu'il possède les "clés de la Nature", il ouvre toutes les portes par son chant (même le Vieil Homme Saule),qu'il soit naturellement bon,qu'il ne possède ni ne veuille rien posséder, en communion avec la Nature... mais aussi son contrôle sur l'Anneau, il arrive à le faire disparaître et s'amuse beaucoup de découvrir quelque chose sur son créateur, conduise à l'hypothèse qu'il puisse être Aulë avec lequel il partage un certain nombre de caractéristiques. Il s'amuserait en regardant le travail de son élève Sauron!
Aulë en Terre du Milieu? sans doute pour étudier les Hobbits, les Valar sont déjà venus et Elrond raconte qu'il a déjà rencontré Tom qui était déjà vieux à l'époque. Sa non-intervention ? en accord avec la conduite commune des Valar. Son apparence ? de même que les Istari ont choisi leur forme, il aurait choisi la sienne "à la manière hobbite", afin de parcourir La Comté...
Sorry pour l'absence de références précises, mais cette hypothèse sur Tom est assez sympathique...



Vala, à cause de l'épisode des Galgals

J.R. Lecocq – 23/8/1999

A propos de Tom Bombadil, on peut remarquer que sa façon de faire fuir le Spectre du Galgal est similaire à celle qui libéra les hobbits avalés par le Viel-Homme-Saule : une chanson. Si on se base sur l'essai de Gene Hargrove, "Qui sont Tom Bombadil et Baie d'Or ?", concluant que Tom est Aulë, un Vala, il est clair qu'un des Ainur ayant participé à l'Ainulindalë puisse placer autant de puissance dans le chant. Dans ce cas, Tom Bombadil se place à la fois sur la dimension réelle, mais aussi sur la dimension spirituelle, celle du Spectre. Pour finir, un Vala n'est-il pas un être empli de lumière qui peut anihiler la force d'un être de la nuit ?



Letters - Aulë - Eru

Vice Versa – 23/8/1999

Pour ce qui est des lettres, la question de Tom sort souvent, alors ma mémoire me dit quelque chose de semblable a ceci :
Tom Bombadil n'est pas -- en premier lieu – un personnage de la Terre du Milieu mais bien le personnage vedette d'un conte et qui finalement est annexe au Seigneur des Anneaux. En gros il n'est pas du même univers, de là vient notre problème a le classer correctement.Dans une autre lettre, on dit que Tom incarne "l'esprit de la campagne anglaise", qui selon le docteur est un coin de paradis de plus rare, de même sorte qu'Ungoliant personnifie le "néant".

Pour ce qui est d'Aule, le Valaquenta [Silmarillion] mentionne qu'il "est forgeron, et maître en tous arts", qu'il "prend autant plaisir aux travaux qui demandent une main habile, si petits soient-ils, qu'aux majestueux palais d'antant". Un autre passage cite : "il n'enviait pas le travail des autres, mais recherchait les avis et en donnait". C'est ce que je ne retrouve pas dans le comportement de Tom qui me laisse très sceptique [...].

Pour y aller d'une suggestion personnelle, la plus loufoque qui soit, je dirais que Tom est Eru qui profite de sa création, tranquillement chantillant dans son coin de terre [...]. Mais, même si j'aime l'idée, je la démens assez facilement !



Humoristique

Alain Anselmet – 23/8/1999

Ahah! notre ami Tom, champion du kilomètre sautillant et premier au hit parade sur Radio Bombadillon, a pourtant l'air de s'intéresser avec amusement au travail de son meilleur élève (et de "sa plus grande déception" pour paraphraser la Révérende Mère Supérieure parlant de Dame Jessica!).Il passe le maître anneau à son doigt,regarde au travers, l'envoie en l'air et le fait même disparaître avant de le rendre au Porteur affolé. Et ce pauvre Sauron qui y a mis la plus grande part de sa force!

je dirais que Tom est Eru
Nan, nan, nan! Eru est trop sérieux! sautillonant et chantillant, quelles balivernes!



les hypothèses

J.R. Lecocq – 1/6/2000

Vaste sujet de discussion que représentent Baie d'Or et Tom Bombadil...
De nombreuses hypothèses ont été émises :
- des esprits de la nature,
- des Maiar,
- des Valar,
- et même Ilúvatar himself !
Tu peux, à ce sujet, consulter, par exemple, l'excellent essai de Gene Hargrove sur Tom Bombadil : http://www.chez.com/tolkienvf/essais/essbombadil.html (traduit en français) Si je me souviens bien, les Tolkien Archives (http://www.tolkien-archives.com) proposent un autre essai qui lui répond (en anglais). A toi de te faire ton opinion...



Personnage Inutile ?

Matthieu Cavanna – 19/5/2001

Sinon, j'aimerais savoir si Vincent développe son étude sur Tom Bombadil... C’est quand même quelque chose qui est très intéressant dans le Seigneur des Anneaux ... un ami à qui je lui ai fait lire le livre m’a dit qu’ il a trouvé ce passage inutile... Qu en pensez vous ?

Pour ma part je ne me suis pas encore procuré le livre de Vincent, mais simplement je voudrais donner mon avis sur Tom Bombadil. C'est vrai que à la première lecture on se demande un peu ce que vient faire ce personnage dans le récit, mais en fait c'est un de mes personnages préférés du sda...La rencontre des héros avec Tom B. est pour moi une scène féerique que je ne me lasse pas de relire.



Encore l'anneau

« Juju » - 19/05/2001

Oui, il est certain que Tom Bombadil est un personnage important : quelle force, par exemple, lui permet de résister au pouvoir de l’anneau, et même de voir Frodo alors qu'il est invisible? Il parait que Tolkien a créé Tom Bombadil, car il avait vu une belle poupée et décida de faire un perso qui lui ressemble. Mais de quelle race est donc Tom le chanteur? Mystère........



Encore Aulë

Jean-Sebastien Lebeau – 19/5/2001

De nombreuses théories ont été abordés là- dessus dont celle que Bombadil serait Illuvatar!!!
Pour ma part je crois plutôt que Bombadil serait Aulë. Je m'explique, Bombadil aurait pris cette forme, on dit qu'il ressemble à un humain, presque un nain. Autre fait à noter, c'est qu'il est limité à son territoire, comme un maia qui aurait pris racine dans avec la terre. L'anneau n'a aucun pouvoir sur lui, Sauron était son vassal avant la création du monde, et le créateur des nains n'a sûrement que faire d'un simple anneau



Pas Eru

Odilon – 19/5/2001

Oui, j'ai en effet entendu la théorie comme quoi Eru serait Tom Bombadillon, mais c’est tout de même peu vraisemblable, du moins à mon sens..... mais si l'Anneau n'a aucune prise sur lui, soit c parce qu'il "est son propre maître" (je crois que c’est Gandalf qui sort ça à un moment, mais je suis pas sûr) soit parce qu'il est une puissance supérieure, et donc pourquoi pas un Valar ou un Maiar?



Un être à part

Claire Panier-Alix - 19/5/2001

Il me semble que Tolkien dit dans l'une de ses lettres que Tom est un personnage à part, en quelque sorte il préexisterait à la création elle-même. De ce fait, il peut résister à l'anneau car il n'est pas concerné par la notion de temps (donc de fin des temps, de passage de pouvoir etc..). C'est un personnage non-né.



Pas Eru à cause de Baie d'Or

Jeremie Knusel – 19/5/2001

En tous cas je pense que l'hypothèse d'Iluvatar est exclue, déjà simplement en raison de Baie d'or... Je ne pense pas qu'Eru ait une femme.



Eru - Aulë - Melkor

juju - 19/5/2001

Ben si il peut avoir une femme, il lui suffit de chanter des chanson paillardes

Moi je pense aussi que c'est Aulë (ou même pourquoi pas Melkor qui s'est échappé du vide après avoir décidé de faire le bien , il rit de la faiblesse de son disciple en voyant l'anneau)



Citations

Daniel Gagnon – 19/5/2001

Voici des extraits de "The return of the Shadow" à propos de Tom Bombadil :

"I met a lot of things on the way that astonished me. Tom Bombadil I knew already; but I had never been to Bree. Strider sitting in the corner at the inn was a shock, and I had no idea who he was than had Frodo. The Mines of Moria had been a mere name; and of Lothlórien no word had reach my mortal ears till I came there. Far away I knew there were horse-lords on the confines of an ancient Kingdom of Men, but Fangorn Forest was unforeseen adventure. I had never heard of the House of Eorl nor of the Stewards of Gondor. Most disquieting of all, Saruman had never been revealed to me, and I was as mystified as Frodo at Gandalf's failiure to appear on September 22."

J.R.R. Tolkien, in a letter to W.H. Auden, 7 June 1955 (HoMe 6, avant la table des matières)

" Notes on Tom Bombadil:
Tom Bombadil, Goldberry, Old Man Willow, and the Barrow-wight had already existed for some time, appearing in print pages of The Oxford Magazine (Vol. LII, no. 13, 15 February 1934), In a letter of 1954 my father said :
I don't think Tom needs philosophizing about, and is not improved by it. Butmany have found him odd or indeed discordant ingredient. In historical fact I put him in because I had already 'invented' him indepently (he first appeared in the Oxford Magazine) and wanted an 'adventure' on the way.*
[*The letters of J.R.R. Tolkien, no. 153. Some major observations on Tom Bombadil are found in this letter and in no. 144]
On a small isolated piece of paper are found the following verses. At the top of the page my father wrote: 'Date unknown - germ of Tom Bombadil so evidently in mid 1930's; and this note was written at the same time as the text, which is certainly quite late. There is no trace of the text from wich it was copied.

(Said I)
'Ho! Tom Bombadil
Whither are you going
With John Pompador
Down the River rowing?'

(Said he)
'Through Long Congleby,
Stoke Canonicorum [ Mediaeval name of what is now Stoke Canon in Devonshire]
Past King's Singleton
To Bumby Cocalorum-

To call Bill Willoughby
Whatever he be doing,
And ax Harry Larraby
What beer he is a-brewing.'

(And he sang)
'Go, boat!Row! The willows are a-bending,
reeds are leaning, wind is in the grasses.
Flow, stream, flow! The ripples are unending;
green they gleam, and shimmer as it passes.

Run, fair Sun, through heaven all the morning,
rolling golden! Merry is our singing!
Cool the pools, though summer be a-burning;
in shady glades let laughter run a-ringing!'

The poem published in The Oxford Magazine in 1934 bore the title The Adventures of Tom Bombadil (in earlier forms it was The History of Tom Bombadil). Many years later (1962) my father made it the first poem in a collection to which it gave the title (and added also a new poem, Bombadil Goes Boating, in which he meets Farmer Maggot in the Marish). Various changes were made in the later version, and references to Withywindle were introduced, but the old poem was very largely preserved. In it are to be found the origin of many things in this and the following chapters-the closing crack in the Great Willow(though in the poem it was Tom himself who was caught in it), the supper of ' yellow cream and honeycomb, and white bread, and butter', the 'nigthly noises' that included the tapping of the branches of Old Man Willow on the window-pane, the words of the Barrow-wight (who in the poem was inside Tom's house) 'I am waiting for you' and much else.'

Christopher Tolkien, HoMe VI p.115-116

Claire a raison Tom est véritablement antérieur au LOTR, il a été seulement inclus dedans car Tolkien l'avait déjà imaginé avant (voir l'extrait) et l'avait toujours en mémoire lors de la rédaction du chapitre. Pour ce qui est de Tom qui était originalement un jouet d'un des fils de Tolkien, je suis sûr de l'avoir déjà lu. C'est probablement dans les "Lettres" 144 ou 153. D'ailleurs si je me rappelle correctement c'était un genre de poupée néerlandaise dont Tolkien s'était servit pour décrire Tom Bombadil (Chapeau à plume , barbe , bottes jaune etc...)

Selon d'autre textes de HoMe 6 (Chapitre intitulé Tom Bombadil) il était appelé au début "the Aborigine" avant d'être appelé "the Eldest". Bon Il reste toujours un personnage obscure peu importe ce que l'on trouve dans les textes. Il n'est pas un Ainu, je crois que ça été mainte fois démentis par Tolkien. Chose intéressante que j'ai vu dans HoMe 6 c'était qu'au début, le fermier Maggot n'était pas un Hobbit, mais un être sensiblement de la même espèce que Tom Bombadil.

Pour plus d'infos il serait intéressant de retrouver ces extraits des "Letters of JRR Tolkien" qui ont été posté ici à plusieurs reprise mais que l'on égare à chaque fois.



Sur Melkor

Daniel Gagnon – 19/5/2001

Je trouverais ça vraiment étrange parce que Melkor n'est pas supposé s'échapper du néant avant la fin des temps. C'est une idée comme une autre. (autant valable que les autres) . Mais je ne crois pas que Tolkien avait pensé à cela ;-) En tous cas il serait surprenant qu'une seule femme veuille de lui (Morgoth) ... Tant qu'a y être dans les suppositions farfelues, Tom est en fait le Père Noël dans sa jeunesse avant qu'il devienne celui que l'on connaît, et Baie d'or est la fée des étoiles.



Extérieur

Claire Panier-Alix - 19/5/2001

Une suggestion fort pertinente, Daniel : moi j'ai toujours cru qu'avant d'être peint en vert, puis coca-colaïsé en rouge, ce bon vieux Noël était un gars respectable !

Néanmoins, moi ce qui m'intéresse surtout dans ce personnage c'est son aspect "extérieur" à l'intrigue et au monde lui-même. On a l'impression d'être dans une toute autre dimension auprès de lui, presque dans une enclave "actuelle". Mis dans la perspective "fin d'une ère" redondante dans l'oeuvre de JRRT (le départ des Premiers Nés, puis la fin du SdA par ex..), Bombadil me fait l'impression de garantir la continuité universelle "quoi qu'il arrive". Je veux dire que dans une oeuvre hautement eschatologique, truffée de légendes, de mondes (et de races) disparus (perdus), de rapports au passé constants, d'une lutte désespérée pour sauvegarder ce qui reste - ou pour reculer un futur pour le moins incertain, Bombadil prouve que l'Histoire est faite d'accroc, de catastrophes subjectives, de ruptures, que cela est naturel, mais qu'Elle ne s'arrête jamais : ni début, ni fin.Bref, Bombadil, c'est l'espoir incarné, la raison d'être même de l'oeuvre. Il était là avant, il sera là après, il ne se sent pas trop concerné par ces bourdonnements d'insectes... De ce point de vue, de par sa longévité ou de par son essence (indéterminées l'une et l'autre), il pourrait être défini comme une déïté, cela dépend de la définition qu'on voudrait lui donner. Moi je crois qu'il incarne au plein sens du terme, la nature. t comme tout le monde le sait, la Nature reprend toujours le dessus...



Vala

« Emeric » – 21/5/2001

Autre chose, Pourquoi Tom Bombadil serait Aulë et pas un autre Valar ?
C'est juste une théorie. Tolkien n'a jamais dit que Bombadil était un vala. Tu trouveras plus de renseignements sur cette hypothèse en vogue (et les autres) à l'adresse suivante : http://www.phil.unt.edu/~hargrove/bombadil.html



Citations du Seigneur des Anneaux

« Emeric » - 23/5/2001

Je voudrais nuancer un peu cela. Tout d'abord, il faut insister sur le fait que toutes les idées mises en avant sur sa natures ne sont que des suppositions. Quand je vois "TOM BOMBADIL--- Maia master of the Old Forest", cela me fait bondir ! Même si l'auteur de ce message s'explique plus loin, c'est tout de même une présentation dangereuse. De plus, à moins qu'une référence ne m'échappe, il n'est pas le Maître de la Vieille Forêt : le SdA le décrit comme étant simplement "Le Maître".

T1, Chap. VII. CHEZ TOM BOMBADIL, Page 173:
- Non, certes! répondit-elle, et son sourire s'évanouit. Ce serait assurément un fardeau, ajouta-t-elle à mi-voix, comme pour elle-même. Les arbres, les herbes et toutes les choses qui poussent ou vivent dans cette terre n'appartiennent qu'à eux-mêmes. Tom Bombadil est le Maitre. Personne n'a jamais attrapé le vieux Tom marchant dans la forêt; pataugeant dans l'eau, bondissant sur le sommet des collines dans la lumière ou dans l'ombre. Il n'a aucune peur. Tom Bombadil est maitre.

Selon mon interprétation, cela signifie qu'il est le maître uniquement de lui-même. Il est le Sans-Père, c'est à dire celui qui n'est pas lié et qui contrôle son destin.

Pour finir, son pouvoir n'est pas absolu, même dans la Vieille Forêt. Il est dit au Conseil d'Elrond que même s'il serait probablement le dernier à tomber, il ne pourrait pas résister à Sauron au bout du compte.

T1, Chap. II. LE CONSEIL D'ELROND, Page 354:
- Mais en tout cas, dit Glorfindel, lui envoyer l'Anneau ne ferait qu'ajourner le jour néfaste. Bombadil est loin. Nous ne pourrions pas le lui rapporter sans être devinés, sans être remarqués par quelque espion. Et même si c'était possible, tôt ou tard le Seigneur des Anneaux apprendrait le lieu de sa cachette et y porterait tout son pouvoir. Ce pouvoir pourrait-il être bravé par Bombadil seul ? Je ne le pense pas. Je crois qu'en fin de compte, si tout le reste est conquis, Bombadil tombera, le Dernier comme il fut le Premier; et alors viendra la Nuit.



Le Premier

« Odilon » - 23/5/2001

Je remarque quelque chose dans la seconde citation d'Emeric: "le Dernier comme il fut le Premier"
Le Premier... ne serait-ce pas là un indice nous disant implicitement que Bombadillon serait Eru... Enfin c’est peu probable, car dans ce cas, il ne tomberait pas face à Sauron; du moins je le pense, à moins que Sauron soit devenu plus puissant qu'Eru... Enfin, tout cela n'est que suppositions...



Tom - extérieur à l'oeuvre

Matthias Daval – 23/5/2001

Tom Bombadil est simplement un personnage créé par Tolkien AVANT le Seigneur des Anneaux (en 1933, cf. Lettre 19 et 144), qui n'apparaît dans l'oeuvre que comme une "énigme intentionnelle" (Lettre 144). Sa seule fonction est de servir de "relais" symbolique au combat entre le Bien et le Mal. (Lettre 153). On ne peut (y compris Tolkien lui-même) justifier la présence de Tom en l'inscrivant dans la logique des Terres du Milieu, ou même en l'assimilant à une allégorie. Tom n'est donc ni Eru, ni un maïa : il est Tom.



Enigme

« Claire Panier-Alix » - 23/5/2001

C'est comme ça que j'avais compris aussi.
Et puis cette idée de l'énigme intentionnelle, ça résume si bien ce qui est fascinant chez JRRT, non ? On n'en fera jamais le tour.



Hors du Temps

« Claire Panier-Alix » - 23/9/2001

Tom Bombadil = "the green man", "the Uncreated Man" génération spontanée ? Né de quoi, sinon ? Apparemment de la terre elle-même : c'est un "genius loci".Tolkien le définit comme "the spirit of the (vanishing) Oxford and Berkshire countryside." (p26) Gandalf en parle en l'appelant "the oldest", terme qu'il emploie aussi pour Fangorn, ce qui est assez paradoxal puisque je vois mal comment ils peuvent l'être tous les deux, à moins que ce type de personnage ne soit pas à proprement parlé "vivant", du moins pas comme nous concevons la chose, nous pauvres mortels. Willowman et Goldberry sont un peu du même type, non ? Je crois que Tom Bombadil fait partie des personnages proprement hors du temps (et du récit, je veux dire de l'intrigue qui mobilise tous les autres) et sert de hâvre, de halte pour les héros.



Une part du Tout

Julien Guillard – 9/6/2001

C'est très vrai tout ca, et si tout ce monde, Tom, GoldBerry, les ents, appartiennent en fait au tout qu'est la nature ? Ils existent, certes, mais comme Alix l'a dit, pas forcement " vivant "...



Ainu - Oubli

« GBD » - 9/6/2001

NON je ne suis pas d'accord avec cette théorie, mais j'adore me faire l'avocat des causes perdues, et en plus c'est moi qui l'ai présentée, alors je suis moralement obligé d'en prendre la défense. et puis moi, contrairement à certains, je trouve ça marrant.

Pour ce qui est de le définir comme attache à la forêt, je trouve ça un peu facile, puisque Tolkien définit une origine précise à chacun, et qu'on peut y rattacher tous les êtres qu'on a rencontréss jusque-là -(voir thread sur les fantômes, , spectres et loups garous sur la ML JRTM), pourquoi on pourrait faire une exception pour Bombadil ?

La seule chose que je puisse rajouter pour le classer, c'est qu'il passe son temps à chanter, ou au moins à parler en pseudo chant; ça fait penser aux Ainur qui chantent, alors ça pourrait être un Maia un peu léger de l'intellect qui n’a pas trop bien compris où il est, ni qu'on a fini de chanter depuis un bail.

Voilà pour la théorie miteuse. En réalité (arrêtez moi si je me trompe), je pense tout simplement que JRRT a écrit le SDA avent le Silmarillion, et qu'il a essayé d'expliquer chaque phénomène dans le QS, il aurait simplement oublié d'expliquer précisément l'origine de Tom Bombadil. (ou , plus probable, qu'il a foutu son brouillon au feu, seule hypothèse expliquant que Christopher ne l'ait pas publie en six langues).



Mystère

Daniel Gagnon – 10/6/2001

L'idée de Tom attaché à la forêt est une bonne hypothèse. Tolkien étant un fervent défenseur de la nature contre la destruction causé par le développement des usines "polluantes" etc...

Mais comme il le dit lui-même dans ses lettres qu'il est un mystère, pourquoi ne pas l'accepter comme tel. Et à propos des "origines" plusieurs races sont encore dans le mystère à propos de leur "Origines" les Orcs et Trolls ont des origines assez mystérieuses car Tolkien a changé plusieurs fois d'idée à leur propos. Même sur l'origine des humains : si leur réveil n'aurait pas eu lieu plutôt que prévu et si Morgoth a façonné les Orcs à partir d'êtres humains et non des premiers elfes (Voir l'Atrabeth Finrod y Andreth dans HoMe XI où Finrod Felangund discute de l'origine des Humains avec Andreth, une mortelle de la maison de Bëor).



rectification

« Emeric » - 11/6/2001

Petite rectification : l'"Atrabeth Finrod ah Andreth" se trouve dans HoME X, pas XI.



Tolkiendil

« Philippe Martin » - 12/6/2001

Pour tous les amateurs de la question Tom, voici un texte à ne pas manquer.
http://www.chez.com/tolkienvf/essais/essbombadil.html
Probablement qu'un certain nombre d'entre vous connaissent déjà cette thèse.
N'étant pas un spécialiste, je ne peux en juger la pertinence, mais à première vue, c'est très "scientifique" et ça plane mille lieues au-dessus de certaines thèses absurdes et de moult arguments lourdingues.



Rebelotte : Question

Francis Renaud – 27/7/2001

D'après vous, qui est Tom Bombadil?
Parce que les avis sont très partagés, certain pense même qu'il est llúvatar en personne. On veut votre avis.



TOM est TOM

« Feregorn » - 27/7/2001

On a déjà eu une voire deux fois cette conversation....
Tom Bombadil est Tom Bombadil... c'est la meilleure réponse possible....
Old Tom Bombadil is a merry fellow
Bright blue is his coat and his boots are yellow



Théories

Daniel Gagnon – 27/7/2001

Je suis d'accord avec toi Feregorn ! Tom Bombadil est Tom Bombadil !

Cela dit ça n'empêche pas de discuter sur le sujet. À condition que les théories de "Roi-Sorcier","Sauron","d'Ilúvatar" et des Valar soient oubliées. Tolkien n'a pas expliqué Bombadil et cela volontairement.



Tolkien

Rémi Roques – 7/7/2001

Pourquoi ne pourrait-on pas penser que Tom Bombadil représente l'auteur lui-même? Tolkien tombant amoureux de son propre univers voudrait en faire partie intégrante : il se personnifie donc en Bombadil, un être venu de nul part......



Non, Tolkien serait plutôt Gandalf

Yann Salvador - 27/7/2001

Je pense en effet que Tolkien s'est représenté dans les TM, mais c'est plutôt sous les traits de Gandalf...



Non, Tolkien est Beren

« Feregorn » - 28/7/2001

Il me semble que Tolkien lui-même se définissait en Beren plutôt qu'en Bombadil ou Gandalf.....



Plutôt un Hobbit

« Claire Panier-Alix » - 28/7/2001

Se définissait... ? En fait, je crois qu'il l'a fait en rendant hommage à sa femme, pas en se comparant lui-même à Beren... mais c'est chipoter et extrapoler, là...

Je ne sais pas si on peut parler sérieusement d'une identification - consciente du moins- de Tolkien avec l'un de ses personnages. Et s'il l'avait fait, je ne crois pas personnellement qu'il aurait choisi un personnage "héroïque", plutôt un personnage simple, honnête, comme l'un des hobbits. Mais je reste séduite par l'idée de Tom, car c'est le personnage le plus proche de l'archétype de l'auteur : il est là, tout puissant, mais il n'intervient pas dans une histoire qui ne le concerne pas directement. On ne sait pas d'où il vient, ce qu'il est, ce qu'il représente dans le récit. Il est là, c'est tout, et sa maison permet aux personnages de faire une halte. C'est le "pouce" quand on joue à chat... Qui d'autre que l'auteur lui-même pourrait offrir cela à ses héros et se dédouaner de toute explication ?



Selon David Day

« Feregron » - 16/8/2001

Je viens de trouver, dans "A Tolkien Bestiary" de David Day, des renseignements qui peuvent être intéressants, pour répondre à certaines interrogations sur Bombadil et sa femme Baie d'Or... Je précise tout de suite que je suis assez étonné par ce que je viens de lire, et que je ne sais pas du tout ce que vaut le bouquin en question dans l'univers de Tolkien... Je cite donc ce que je viens de lire, en précisant toutefois que cela se trouvait à l'article "Maiar"

"Many other good and strong spirits came to inhabit Middle-earth. These were perhaps Maiar, like Melian, yet from the histories this connot be learned. Chief of these, in the tales of Middle-Earth, is he whom the Grey-Elves named Iarwain Ben-adar, which means both "old" and "without father". By Dwarves he was named Forn, by Men Orald, and by Hobbits he was called Tom Bombadil. He was a very strange and merry spirit. He was a short, stout Man, with blue eyes, red face and brown beard. He wore a blue coat, a tall battered hat with a blue feather, and great yellow boots. Always singing or speaking in rhymes, he seemed a nonsensical and eccentric being, yet he was the absolute master of the Old Forest of Eriador where he lived, and non evil withibn the World was strong enough to touch him within his realms.O ther spirits, who may have been servants of the Vala Ulmo, also lived within the Old Forest. One of these was the River-Woman of the Withywindle, and another was her daughter Goldberry, who was Bombadil's spouse. Goldberry was golden-haired and as beautiful as an Elf-queen. Her garments were silver and green and her shoes were like fish-mail. In her hair and in her belt were many flowers, and her singing was like bird song."

Même ici, les verbes sont mis au conditionnel "These were perhaps" "who may have been", en fait on est toujours sûr de rien, mais ca peut quand même nous éclairer un peu... Car les renseignements fournis sont assez précis, je trouve...



Manque de précision

« Ardalambion » - 16/8/2001

Même ici, les verbes sont mis au conditionnel "These were perhaps" "who may have been", en fait on est toujours sûr de rien, mais ça peut quand même nous éclairer un peu... Car les renseignements fournis sont assez précis, je trouve...
D'après l'extrait que tu as cité, je ne crois pas que ce livre nous apprenne grand chose de nouveau sur Tom Bombadil... Il se contente de résumer des éléments du SdA et des Aventures de Tom...



Texte de Hargrove

J.R. Lecoq – 20/8/2001

Au sujet de la nature de Baie d'or et de Tom Bombadil, je ne peux que vous conseiller la lecture de l'excellent article de Gene Hargrove intitulé "Qui sont Tom Bombadil et Baie d'Or ?" consultable (en français, traduc' de ma pomme) à l'adresse suivante :http://www.chez.com/tolkienvf/essbombadil.html (auto-promo, désolé).

Ce petit essai est pas mal envolé et réellement bien argumenté. Je trouve qu'il donne un bon aperçu au lecteur qui souhaite tisser maints liens tout au long de l'histoire de la Terre du Milieu, des Valar (la supposistion dans ce cas de Gene Hargrove, mais je ne vais pas faire "spoiler") à "nos" Hobbits...

On peut aussi trouver sur le site Tolkien Archives un "droit de réponse" de Blake Bolinger à cet article là aussi haut en couleur (en anglais cette fois) :http://128.173.231.55/essays&texts/ontbomb.shtml (http://www.tolkien-archives.com).



Extérieur au Seigneur des anneaux

David Nakache – 26/12/2001

Tom Bombadil est vestige d'un autre style de Tolkien. Pour beaucoup, il est en trop dans le SDA. Les commentateurs ne savent comment l'expliquer, c'est une aventure dans l'aventure. Il ressemble beaucoup au style de Tolkien au début de "Bilbo le Hobbit" : c'est à mon sens une influence de Lewis Carrol, l'auteur, entre autres, d'"Alice au Pays des Merveilles", livre qui lui non plus n'est pas un livre pour enfant et auquel "Bilbo" fait de nombreuses allusions (Biblon y est appelé "lapin", etc.)
L'oeuvre de Tolkien est laissée en suspend, elle est inachevée car jamais suffisamment parfaite pour son auteur (la preuve en est le Silmarillion). Tom reste un élément sans quoi le SDA n'est plus le SDA et pourtant il faut bien reconnaître que celui qui veut en donner une version "brève" et cohérente doit le supprimer.
A ceux qui se demande ce que Tom apporte au récit il faut répondre en renvoyant au conseil d'Elrond où l'on parle de lui et évoquant l'idée de lui confier l'anneau. Gandalf y explique que Tom n'accorde pas d'importance à l'anneau. C'est une exception dans le SDA.



Pourquoi ne subit-il pas les effets de l'unique ?

Alexandre Duchâteau – 5/1/2002

Je recommence à lire le SdA et je me suis rappelé un problème auquel je n'ai trouvé aucune solution jusqu'ici, peut être que vous pourrez m'éclairer : Pourquoi diable Tom Bombadil ne subit pas les effets de l'anneau unique !! Il réussi à le prendre à Frodo sans qu'il ne bronche, chose que Gandalf avait eut du mal à faire, le manipule sans se troubler, ne devient pas invisible en le portant et voit Frodo lorsque celui ci le porte!! Pourquoi ?



Hypothèses

Renaud Vibien – 5/1/2002

Parce que Tom Bombadil est le maître ?
Parce que Tom Bombadil est Aulë ?
Parce que Tom Bombadil est le Roi-Sorcier schizophrène ?
Parce que Tom Bombadil est Eru ?
Parce que Tom Bombadil est l'auteur ?
Parce que Tom Bombadil est le lecteur ?
Parce que Tom Bombadil est un maïa indigenisé qui n'a pas les contraintes des Istari ?
Parce que Tom Bombadil est un mystère ?



Le lecteur, premier - dernier

« Totofe » - 6/1/2002

J'ai lu de nombreux messages concernant ce bon vieux Tom Bombadil : Qui est il ? Pourquoi l'anneau n'est il d'aucun effet sur lui ? ..Il existe également de nombreuses thèses sur lui : Il se peut qu'il soit là par hasard... ironie du sort, lorsque l'on voit comment Tolkien a tout créé, ce monde qui nous fascine..Il se peut qu'il soit l'esprit de la nature... pas sûr...Ou alors un des Valar : Ulmo comme l'appelle les elfes.. non..., Melkor, encore moins, Manwë.. non, Aulë... c'est le plus plausible, mais encore la, pas sûr...Alors je vais apporter ma petite idée, qui est totalement à l'ouest...Etudions le passage de Tom Bombadil, indépendamment des autres si on peut dire... "Il fut le premier, il sera le dernier" ...JRR Tolkien, aimait beaucoup ce personnage, alors... pourquoi ne serait-il pas lui même.. ou alors, poussons la chose encore plus loin... pourquoi ne serait ce pas vous ou moi.. en fait, le lecteur...Car, quelle que soit l'issue finale de l'histoire, du SDA, des Terres du Milieu, quoi qu'il arrive, vous serez le premier, des lors que vous allez commencer a lire la première ligne du livre et vous serez le dernier, que l'anneau soit détruit ou non, des lors que vous fermerez ce livre... quoi qu'il arrive vous étés la et vous le resterez... avant et après l'histoire.. L'anneau est sans effet sur Tom... comme sur vous... Tom semble étranger a ce monde, tout comme nous le sommes... Ce n'est pas une affirmation que j'énonce là, juste une piste probable, une piste qui soit extérieure aux Terres du Milieu, ça peut sembler étrange... mais pourquoi pas, c'est ça aussi la magie de ce livre...



La liaison avec Bilbo

Daniel Gagnon – 8/1/2002

Moi je vois Tom comme un élément du style de Bilbo le Hobbit avant la transition avec le style plus sombre et complex du SDA. Tom est l'équivalent de Beorn dans le livre précédent. Un être mystérieux qui aide nos héros quand on ne s'y attend même pas.



Le Dieu d'un autre Univers

« Damien » - 5/6/2002

Je souhaiterai apporter mon opinion sur un point: pour moi Ungoliant (et Bombadil?) sont là avant les Valar. Car Ungoliant vivait déjà sur Arda avant que Melkor y mette les pieds, et elle fait partie de ces créatures mystérieuses dont personne ne sait l'origine, pas même les Valar (je ne me trompe pas non? Il y a un moment que j'ai lu le Silm mais c'est ce que j'en ai retenu).
Je pensais juste à un truc au passage, pourquoi Bombadil ne serait-il pas le Dieu d'un autre Univers? Raison pour laquelle l'Anneau n'aurait pas d'effet sur lui. Un Dieu en villégiature ou en observateur, qui s'est trouvé une compagne sur Arda à une certaine époque. (Je dis un Dieu mais je pense à une partie d'un Dieu parce qu'il faut quand même qu'il s'occupe de chez lui.)



Dieu en vacances - Arda

Dominique Torrens – 5/6/2002

J'avais déjà proposé la thèse du Dieu en vacances, mais elle n'avait pas eu de grand succès... J'avais imaginé que TB soit en fait Garcimore déguisé, mais c'était pas ça non plus... La thèse de l'observateur pourrait tenir, mais un observateur qui sort pas de chez lui... On avait aussi proposé que TB soit l'incarnation d'Arda de manière physique... On a même imaginé que ce soit un gentil Melkor ou Sauron, et qu'ils formaient les deux faces d'une même pièce...Les origines de ce cher Tom sont donc encore et toujours en proie aux suppositions les plus diverses...



Citations

“Gandalf le Gris” – 12/6/2002

Question souvent posée il me semble. J'ai alors repris mon édition et j'ai relu quelques passages:

"En tout cas, il était de trop forte carrure et trop lourd pour un Hobbit, s'il n'était pas tout à fait d'assez haute taille pour être un des Grandes Gens, bien qu'il fît assez de bruit pour cela,..." LotR I, La communauté de l'anneau, Pocket, p.167
Avec cela on sait que Tom n'a l'air ni Hobbit ni humain.

"Tom mit sa bouche contre la fissure et se mit à chanter dedans à mi-voix." Même livre, p.168
Le pouvoir de Tom est dans ses chants, dans sa "musique" comme lors de la création d'Arda, Arda naquit de la Musique.

"-Qui êtes-vous, Maître? demanda-t-il.
-Hein, quoi? dit Tom, se redressant, les yeux étincelant dans la pénombre. Ne connaissez-vous pas encore mon nom? C'est la seule réponse. Dites-moi qui vous êtes, vous même, seul et anonyme? Mais vous êtes jeune et je suis vieux. L'Aîné, voilà ce que je suis. Notez mes paroles, mes amis: Tom était ici avant la rivière et les arbres, Tom se souvient de la première goutte de pluie et du premier gland. Il a tracé des sentiers avant les Grandes Gens, et il a vu arriver les Petites Personnes. Il était ici avant les rois et les tombes et les Etres des Galgals. Quand les Elfes sont passés à l'Ouest, Tom était déjà ainsi, avant que les mers ne fussent infléchies. Il a connu l'obscurité sous les étoiles quand elles étaient sans appréhension - avant que le Seigneur Ténébreux ne vint de l'extérieur." Même livre, page 182

Tom avoue ici qu'il était sur Arda avant toute chose, qu'il a connu l'éveil de toutes choses et qu'il était là "avant que le Seigneur Ténébreux ne vint de l'extérieur", donc avant que Morgoth ne vienne sur Arda.
Et en reprenant un message paru il n'y a pas longtemps qui disait que Fangorn était le plus ancien des êtres vivants, on peut se poser des questions sur Bombadil qui était là avant toutes choses.

Après cette relecture, je me pose alors deux questions:
-Est-ce que Tom serait "né" de la musique qui créa Arda par la volonté d'un des Valar ou directement d'Ilúvatar?
-Ou bien Tolkien se serait mis dans son Oeuvre? Tolkien était bien là avant toute choses, il a "vu" les premières gouttes de pluie, les premiers glands et il était là avant que le Seigneur Ténébreux ne vienne de l'extérieur. Et puisque Sylverbarbe est le plus vieil être vivant, Tom est-il vivant sur Arda? Tolkien lui ne l'est pas réellement, il est vivant sur notre Terre. En entrant dans son monde, il y aurait un pouvoir considérable sur tout ce qui y est.



L'auteur

« Avata » - 13/6/2002

Sur Bombadil il me semble que Tolkien n'aurait pas créé un personnage tout-puissant sinon plus de raison d'écrire le SdA ou le Silmarillion. Il aurait suffit de tout refiler à Bombadil le Super-Heros pour être débarrassé des ennuis.
Allons, un peu de fantasy mes enfants, après tout qu'est-ce que cet anneaux pour Bombadil, lui qui est au moins aussi vieux que le monde et qui n'a aucun désir de gouverner un monde qu'il aime ainsi.
Si Tom est Tolkien il ne pouvait tout simplement pas intervenir directement dans la quête : l'auteur et narrateur ne peut être acteur : le jeu serait faussé.



Les Génies

« Leithiane » - 16/6/2002

Au sujet de l'identité de Tom Bombadil, pour changer...j'ai lu dans le Livre des Contes Perdus (1), dans la partie "La venue des Valar et la construction de Valinor" : "Tout autour d'eux [Yavanna et Aulë] alla une grande armée qui est les esprits des arbres et des bois, des vallons et des forêts et des pentes de montagne, ou bien ceux qui chantent parmi les blés qui se dressent au soir. Ceux ci sont les Nermir et les Tavari, les Nandini et les Orossi, les lutins, les farfadets, les fées les appelle-t-on encore, car leur nombre est très grand : pourtant ne doit-on pas les confondre avec les Eldar, car ils naquirent avant le monde et sont plus anciens, et n'en proviennent pas, mais en rient beaucoup, car n'ont ils pas eu un quelconque rôle en son façonnement, et c'est donc en grande partie un jeu pour eux" Même si cette idée a disparu par la suite, ne peut on pas penser que Tom Bombadil est l'un d'entre eux ? Il partage avec eux une très grande ancienneté, le fait qu'ils sont insouciants, détachés par rapport au monde, liés à la nature...Je trouve qu'ils se ressemblent beaucoup. Alors, Tom Bombadil, un reste de cette idée d'esprits de la nature plus vieux que le monde et détachés ?



Génie de la nature

« Avata » - 16/6/2002

C’est très plausible comme théorie. Il est vrai que Tom est très farfadesque ou lutinesque avec ses bottes jaunes et son chapeau bleu (ou est-ce le contraire?) Il vit avec une fille de la rivière elle même très "fée". On sait que Tolkien aimait bien tout cela.



Mi-Hobbit mi-Elfe

François Megoeul – 1/8/2002

Tom Bombadil: Humain, Elfe, Hobbit ou un peu de tout? Je me pose cette question car il est aussi vieux qu'un Elfe,les Anneaux de pouvoir n'ont aucun effet sur lui mais il a l'apparence d'un homme, tout en étant plus petit. Les Hobbits ont plus de facilité que les Hommes a résister à l'Anneau : Il se pourrait donc que ce cher Tom soit un ancêtre des Hobbits. Mais il est proche de la nature comme les Elfes. Serait-il mi-Hobbit mi-Elfe???



La poupée de bois

« Ninrael » - 6/8/2002

Voilà ma petite théorie au sujet, encore une fois, du mystère Bombadil...

Je pense que Tom n'est ni Illuvatar, ni Valar...Je me rappelle avoir lu que Tom Bombadil était en faite le nom de la poupée en bois préférée de son fils... Donc à mon avis, Bombadil est juste une projection du monde réel sur Arda.. Il représente un être cher a Tolkien.. Peut être un genre d'hommage à ses enfants..

En fait, quand à la fin du SDA, Gandalf souhaite retrouver son vieil ami et semble heureux, cela me fait penser a Tolkien qui, après des années de travail sur cette oeuvre, va enfin retrouver sa famille, son fils, leur raconter des histoires.. etc...

On peut même imaginer que Tolkien utilisait cette poupée pour raconter des contes à son fils, donc que Tom représente "Tolkien-qui-raconte-des-histoires" et donc Gandalf irait parler du vieux temps signifierait en quelque sorte que Tolkien reviendrait un peu sur ses écrits inachevés pour peaufiner, corriger... mais là je fabule sûrement.
Qui sait.. Bombadil reste un mystère



Résumé

« Griffon2 » - 19/8/2002

Tom Bombadil est une sorte de genius loci. Il n'a pas d'âge car il n'est pas vivant au sens où nous l'entendons (d'ailleurs le personnage qualifié de "oldest" dans le SDA (par la bouche de Gandalf) est Fangorn. Tom Bombadil est en quelque sorte issu d'une génération spontanée, de la terre elle-même. Je crois (mais il faudrait vérifier) qu'il existait déjà lors de l'Eveil des Elfes, or c'est l'une des premières étapes de la Fondation du Monde (Arda).Ses autres noms sont éloquents : The Green Man, The Uncreated Man (cf lettre : "the spirit of the 'vanishing' Oxford and Berkshire countryside").Une autre de ses particularités allant dans ce sens à mon avis est sa façon de nommer les choses : il utilise une langue ancienne et inconnue mais cependant universelle (ou originelle, plutôt) car comprise par nos Hobbits. Ses onomatopées, ses listes de noms etc.. Je crois que lorsque Tom nomme un objet ou une personne c'est ce mot qui reste et devient son nom, la façon dont il prend sa place dans la langage et ne répond plus qu'à ce nom(cf l'épisode des poneys par exemple). "Le Vrai Langage". Une langue isomorphique, en somme. Une chose pour chaque mot, un mot pour chaque chose, une langue sacrée et originelle dans laquelle le signifiant a un pouvoir par le nom (signifié) qui lui est attribué". OU, si vous préférez, devient existant parce qu'il est nommé (on connait les légendes où le nom a un pouvoir sur l'âme). Voir CS Lewis "That hideous strenght" où il propose un étroit parallèle dans l'idée de langage avec le sens habitant les syllabes, les sons... Il faudrait vérifier mais je crois que Tom n'est pas le seul personnage sans âge, sans père, mystérieux et doté de pouvoirs : Willowman et Goldberry aussi... Bombadil a aussi un rôle de havre, de refuge, de pose dans le récit dramatique pour les héros (et pour le lecteur)hors du temps.



Résumé des Hypothèses

Stéphanie – 17/12/2002

La discussion sur Bombadillon revient de manière cyclique dans tous les forum de discussion sur JRRT. Si je me rappelle bien, il y a 3 hypothèses:

1. Tom serait Eru (il est dit maitre des rivières, des montagnes et des forêts, cela fait beaucoup !

2. Tom est un Maia sans grande ambition, et d'ailleurs la nature de Baie d'or n'est pas plus claire (Maia ou Elfe ?).

3. Tom est JRRT lui-même (et Baie d'or sa femme), un peu comme un certain régisseur de film britannique avait l'habitude d'inclure une courte séquence le représentant (une espèce de signature).



L'Amour et l'Harmonie

Stéphanie – 18/12/2002

Tom n'a aucune ambition et ce serait la raison pour laquelle l'anneau n'aurait pas de prise sur lui (cela nous ramène à la discussion sur les hobbits et leur résistance face à l'anneau).Je pense que Guibod, Agnès et Didier tous ont raison:
1. Tom "est" tout simplement et il serait inutile de vouloir trouver une raison à toutes existences, et 2. JRRT a souvent incorporé dans ses récits de multiples portes ouvertes, afin de permettre de futurs réçits (ceci est très apparent dans le Silmarillion, un livre "résumé" dont ont pourrait developper au moins 5 histoires et sortir autant de films - sans doute une tâche pour les générations futures). C'est l'explication la plus plausible.
Ces considérations, toutefois, ne nous donne pas de réponse sur la nature de Tom. La 3ème hypothèse (Tom = JRRT) n'est pas si abstruse qu'elle en a l'air à première vue: 1. Tom et Baie d'Or vivent une belle histoire d'amour; les amoureux sont seuls au monde, ils se réfugient en un lieu privilégié (la forêt), ils n'ont besoin de personne, n'ont pas d'ambition que de rendre heureux (soi-même et les autres), écrivent des poèmes et des chansons, n'ont pas de maître et le monde leur appartient! Ilu Vanya (le monde est beau).

2. Il est connu que JRRT avait une idée bien précise de ce que devait être l'Amour, une des clés étant l'abnégation: la sublimation de l'égoïsme, tout en préservant l'individualité permettant ainsi à la force la plus puissante de l'univers de soulever des montagnes ! Cet idéalisme ont le retrouve dans l'histoire de Luthien Tinuviel. Non pas Arwen et Aragorn, mais bien Beren et Luthien sont les idéaux de JRTT et de sa femme; sur leur tombeau, ils s'identifient à ces personnages, leur amour a permis de vaincre la mort et continue bien au-delà. Les poèmes et chansons de Tom Bombadillon, ce troubadour, étaient peut-être destinés à la femme de JRTT, ceci ne serait pas exceptionnel dans le monde des écrivains (tout comme l'histoire Bilbo avait été écrite à l'origine pour ses enfants - ceci toutefois me semble plus exceptionnel).

3. Tom est un spectateur, nous ne sommes pas loin du rôle du narrateur (ou du traducteur si on préfère) que JRRT se donne lui-même. Dans ce sens, bien que Tom montre ses préférences pour les "bons", aide les hobbits face à des forces ancestrales, il n'interviendra jamais de manière décisive.

En conclusion, l'interprétation serait: Tom est celui qui est, le maitre de l'harmonie et du récit, Eru et JRRT à la fois, prenant pour l'occasion la forme d'un Maia. Pourquoi pas, Dieu semble pouvoir s'incarner, on connaît cela également d'autres récits mythologiques.

Une chose est certaine, Tom et Baie d'Or resteront toujours un mystère, mais auront touché nos coeurs...



Un commentaire

Sébastien Bertho – 18/12/2002

Stéphanie : La discussion sur Bombadillon revient de manière cyclique dans tout les forum de discussion sur JRRT.En effet, il s'agit d'un sujet récurent (ainsi que quelques autres : les ailes des balrogs, les oreilles des Elfes, etc.), ce qui est d'ailleurs assez pesant pour ceux qui suivent les fora et mailing-lists depuis plusieurs années... Si je me rappelle bien, il y a 3 hypothèses:

1. Tom serait Eru (il est dit maitre des rivières, des montagnes et des forêts, cela fait beaucoup.
Cela n'est pas possible et il suffit de lire les lettres de Tolkien ou de lire attentivement le Silmarillion pour s'en rendre compte. Tolkien explique très clairement et explicitement dans plusieurs de ses lettres que selon lui Eru est EN DEHORS d'Eä, ce qui est également très clair à la vue de l'Ainulindalë et de l'ensemble du Silmarillion.De plus, Tom est totalement détaché du destin d'Arda : il n'a que faire de Sauron ou de la Guerre de l'Anneau, ce qui n'est sûrement pas le cas d'Eru. Ce dernier intervient à de rares reprises dans le destin d'Arda, de façon indirecte par l'intermédiaire des Valar (lorsque ceux-ci décident d'en finir avec Melkor à la fin du Premier Age, lorsqu'ils ont à statuer sur le destindes Demi-Elfes ou lorsqu'ils décident d'envoyer les Istari en Terre du Milieu pour lutter contre Sauron) ou directe (l'intervention la plus spectaculaire étant la Submersion de Númenor). Eru veille sur le destin d'Arda alors que Tom ne fait que "jouir" du monde, sans but apparent que son bon plaisir.

2. Tom est un Maia sans grande ambition, et d'ailleurs la nature de Baie d'or n'est pas plus claire (Maia ou Elfe ?).
Cette hypothèse est sans doute la plus plausible, mais je pense pas que ce soit ce que Tolkien envisageait au sujet de Tom (voir les Letters : Tom est censé être une énigme et Tolkien dit à son sujet que "tout ne doit pas forcément être expliqué").

3. Tom est JRRT lui-même (et Baie d'or sa femme), un peu comme un certain régisseur de film britannique avait l'habitude d'inclure une courte séquence le représentant (une espèce de signature)
Cela non plus n'est pas possible selon la conception que Tolkien avait de son oeuvre (la "subcreation", la Création étant selon lui l'oeuvre de Dieu) : la Terre du Milieu est censé être notre planète Terre dans un passé lointain et oublié. De plus, d'un point de vue "externaliste", Tom Bombadil était à l'origine un jouet d'un des enfants de Tolkien et son apparition dans le SdA était à l'origine un clin d'oeil à ses enfants, et plus particulièrement à Christopher qui assista son père pendant toute la rédaction du roman, en tant que cartographe mais surtout comme lecteur et critique (voir les Lettres à ce sujet).

Didier a dit : Là je doute, d'autant plus qu'il a "clairement" (je peux tt de même me tromper) signifié qu'il associé sa femme à Arwen , non ?
Ce n'est pas à Arwen mais à Lúthien Tinúviel (la fille de Thingol et Melian et aïeule d'Arwen) que Tolien avait associé sa femme Edith (bien que le destin de Beren et Lúthien soit, par certains aspects, assez comparable à celui d'Aragorn et Arwen). D'ailleurs la pierre tombale de Tolkien et sa femme porte l'inscription "Beren et Lúthien". Ainsi, si l'auteur s'est incarné dans son oeuvre, c'est bien plus probablement sous la forme de Beren que de Tom Bombadil.

Pour ma part, j''envisagerait plutôt Tom Bombadil comme quelque chose d'Autre, c'est-à-dire pas un Ainur ou un des Enfants d'Ilúvatar, une sorte de pendant neutre à Ungoliante, dont l'origine est également mystérieuse.

Ainsi, Tom pourrait être une incarnation de l'essence d'Arda, alors qu'Ungoliant serait le symbole de la "souillure" d'Arda. Mais cela n'est, évidemment, qu'une opinion personnelle !



Eru extérieur - Clin d'oeil aux enfants

Stéphanie – 18/12/2002

Je suis tout à fait d'accord, mais justement parce que Tolkien nous a laissés dans le vague concernant Tom, ce personnage est sujet a maintes spéculations.

Il faut accepter la possibilité la plus simple. Il y avait à cette époque un grand nombre d'esprits archaiques dans les forêts, les rivières, les montagnes, etc. Tom est l'un d'eux, il y en a d'autres, le vieux saule, les ents, le Caradras, la "poulpe" devant la Moria, même les Balrogs... Certains sont des races définies (les ents), d'autres le sont moins, ce qui inclut les Maia. Ceux-ci, comme les Valar, peuvent prendre des formes qui leur plaisent, les uns féminins, les autres masculins. Tom et Baie d'Or comptent simplement parmi eux. Dans ce sens là, il n'est pas étonnant qu'ils ne s'intéressent pas à l'histoire, le temps ayant une toute autre dimension pour eux. De plus, personne ne se dérange de la passivité de certains Valar en Valinor, mais Tom devrait faire autre chose que de cultiver ses choux et d'écrire des poèmes ?

Toutefois, dans la réfutation de la première hypothèse (Tom = Eru), il y a certaines incongruités:

- Eru serait en dehors d'Arda, mais comme Yawe lors du déluge, puni les Númenoréens. Il est donc bien présent s'il le veut.

- Eru est en dehors d'Arda et Tom en est détaché, logiquement cela semble plutôt un argument en faveur de cette hypothèse, bien que le contexte soit différent. Pourquoi Eru veille- t-il sur sa création, si ce n'est dans l'espoir qu'un jour enfin il en retirerait du plaisir ? Tom serait l'idéal qu'il voudrait atteindre ?

- En fin de compte, je crois que l'élément de réponse se trouve à la fin du message: un clin d'oeil à ses enfants... apprécions Tom comme il est et ne lui donnons pas l'importance qu'il n'a pas l'ambition d'avoir.



Dernier commentaire

Sébastien Bertho – 19/12/2002

Je crois qu'il ne faut pas tout mélanger !

Les Ents (ou les Aigles) ne sont pas des "esprits" mais des peuples créés à la demande des Valar (voir le Silmarillion : c'est Yavanna qui demande à ce que des gardiens des arbres soient créés, et son voeu est exaucé par Eru), et en cela des Incarnés au même titre que les Humains ou les Elfes (mais n'appartenant pas aux Enfants d'Ilúvatar : les Nains sont les Enfants d'Aulë, les Aigles ceux de Manwë et les Ents ceux de Yavanna).

Quant au vieux saule, à "l'esprit du Caradhras" ou au guetteur de la Moria, on est, comme pour Bombadil, dans le brouillard : Tolkien ne donne pas de renseignement à leur sujet. Le vieil homme saule *pourrait* très bien être un Ent quelque peu aigri ou d'un Huorn (un arbre éveillé), l'esprit du Caradhras *pourrait* très bien être un géant comme ceux qui apparaissent dans Bilbo (bien que Tolkien semble avoir abandonné les Géants au moment de l'écriture du SdA : voir Treason of Isengard), le guetteur *pourrait* être un "simple" poulpe géant (c'est d'ailleurs ce qu'ICE avait supposé en proposant dans son bestiaire un "kraken géant"), etc. Mais cela reste de la spéculation, et, en l'absence d'écrits explicites de Tolkien à ce sujet, on en est réduit à des discussions sans fin et stériles puisque aucune certitude ne pourra être atteinte. Et puis à quoi bon essayer d'expliquer ce que l'auteur a délibérément laissé sans réponse ? On risque de briser la magie...

Toutefois, dans la réfutation de la première hypothèse (Tom = Eru), il y a certaines incongruités:
Ah bon ?
Eru serait en dehors d'Arda, mais comme Yawe lors du déluge, puni les Numoreens. Il est donc bien présent s'il le veut.

Ce n'est pas Eru *en personne* qui provoque la destruction de Númenor mais il délègue ce pouvoir aux Valar (c'est en tout cas comme cela que je l'interprète). Et quand bien même ce cataclysme résulterait directement de l'action d'Eru (comme le déluge biblique), cela ne veut pas dire que celui-ci serait "incarné" dans le monde physique : cela est inutile pour lui puisqu'il est Tout !

De plus, en tant que chrétien, et plus encore en tant que catholique romain, je ne pense pas que Tolkien ait pu envisager Dieu s'incarnant dans le monde des Hommes, la seule manifestation "physique" de Dieu sur cette Terre ayant été l'envoi de son fils, Jésus.

- Eru est en dehors d'Arda et Tom en est détaché, logiquement cela semble plutôt un argument en faveur de cette hypothèse, bien que le contexte soit différent.

Non, ces deux éléments sont bien opposés : si Eru est bien "détaché" physiquement du monde, il veille cependant avec bienveillance sur sa création (même si parfois son absence de réaction pourrait laisser douter de cette bienveillance, mais là c'est l'indécrotable athée en moi qui parle !), alors que Tom est totalement INDIFFERENT au monde extérieur, c'est-à-dire ce qui est en dehors de son domaine, somme toute restreint.

- Pourquoi Eru vieille-t'il sur sa création, si ce n'est dans l'espoir qu'un jour enfin il en retirerait du plaisir ? Tom serait l'idéal qu'il voudrait atteindre ?

Le plaisir d'Eru est dans la contemplation du déroulement du destin d'Arda, un destin qu'il a déjà prévu lors de l'Ainulindalë. Le plaisir de Tom est simplement de parcourir ses terres, de faire des cadeaux à Baie d'or, bref de mener une vie simple. Il y a sans doute une similitude (le côté "contemplatif"), mais cela ne me semble pas suffisant pour effectuer un rapprochement entre Eru et Tom (surtout à la vue des arguments "théologiques" qui, à mon avis, priment sur tout dans ce cas : encore une fois, la lecture des Letters est très éclairante et indispensable à ce sujet).

En fin de compte, je crois que l'élément de réponse se trouve à la fin du message: un clin d'oeil à ses enfants... apprécions Tom comme il est et ne lui donnons pas l'importance qu'il n'a pas l'ambition d'avoir.
Tout à fait d'accord !



Nous tenons à remercier Alain Anselmet, TaTsu, JR Lecoq, Vice Versa, Matthieu Cavanna, Juju, Jean-Sebastien Lebeau, Odilon, Claire Panier-Alix, Jeremie Knusel, Daniel Gagnon, Emeric, Matthias Daval, Julien Guillard, GBD, Philippe Martin, Francis Renaud, Feregorn, Rémi Roques, Ardalambion, David Nakache, Alexandre Duchâteau, Renaud Vibien, Totofe, Damien, Dominique Torrens, Gandalf le Gris, Avata, François Megoel, Ninrael, Griffon2, Stéphanie et Sébastien Bertho pour leurs contributions.
Nous tenons également à remercier tous ceux dont les interventions ont été coupées en raison de la récurence du sujet. Discussion compilée par Agnès Bouvier et Guilhemette Ambroise




Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-04-01 14:33
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 5 sur 5 (1 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement