Compilations » Peuples » Hommes

*Compilation : Les Púkel-Men et les Drúedain

LES PÚKEL MEN
ET LES DRÚEDAIN





la nature des statues de Dunharrow

Hubert Molière - 01/12/1998

Je me pose une petite question sur la nature des statues situées dans les virages de la route menant au refuge des Rohirrim. Sont-ce seulement des statues ou peuton faire un rapprochement avec les êtres sités dans les Contes et Legendes Inachevés (je ne me rappelle plus de leur nom excusez-moi) ?



les Drúedain

Patrice Machin - 03/12/1998

Ce ne sont pas de simples statues, comme tu l'as deviné. On les appelle les Hommes de Púkel (Púkel Men), tout comme l'on dirait les "Hommes de Tautavel", j'imagine. Elles ont été taillées au début du Second Age par les Hommes des Montagnes (Men of the Mountains), des Dunlendings installés dans les Montagnes Blanches qui avaient juré allégeance à Isildur et qui, pour l'avoir trahi au profit de Sauron, se sont retrouvés à l'état de spectres jusqu'à la Guerre de l'Anneau. Ce sont les fameux Hommes Morts de Dunharrow (Dead Men of Dunharrow).

La tentation de confondre les Hommes de Púkel avec les Hommes des Bois, dits les "Boisés" (Woses), est très grande. Le problème est de savoir quel est le rapport entre les Dunlendings et les Drúedain - autre nom pour les Woses. Ce rapport existe ! Il se trouve dans une région voisine appelée le Drúwaith Iaur, qui est aussi le nom que portait le peuple de cette région, et qui signifie le Vieux Peuple Sauvage. On appelle aussi cette terre, l'Ancienne Terre de Púkel. D'après Robert Foster (The Complete Guide to Middle Earth), ce peuple aurait une parenté commune avec à la fois les Hommes des Bois et les Hommes des Montagnes. Je ne connais pas grand chose d'autre sur cette région, qui semble pourtant déterminante dans l'histoire des Púkel Men.

On peut, pour l'anecdote, ajouter ceci. Le chef de bande des Drúedain durant la Guerre de l'Anneau est Ghân-buri-Ghân. Je crois me souvenir que Tolkien, dans le Seigneur des Anneaux, insiste sur la ressemblance entre ce personnage et les statues des Hommes de Púkel. Je ne sais plus très bien...



les Pierres Fidèles

Pierre-Alexandre Paque - 04/12/1998

Ci joint le dernier paragraphe d'un de mes articles sur les Drúedain (Woses, Drughu, Druin, Druath ou Rogin selon la langue). Il parle des Púkel Men [de l'anglo-saxon "pucel" - demon, lutin], je me pose presentement une question, les statues de Dunharrow pourraient-elles etres des repliques des "gargouilles" qui etaient gardiennes des églises et cathédrales ?

Le talent des Drúedain pour la sculpture dépasse de loin celui des autres Humains, mais aussi quelques uns leur voient un coté "magique". Comme Sauron mit sa puissance dans l'Anneau Unique, les Drúedain habiles peuvent lier leurs statues de leur volonté. Ces pierres ayant leur propre puissance sont alors appelés Pierres Fidèles. Et rares sont les statues dites Pierre Fidèles car les Drúedain sont sages et savent qu'ils doivent traiter avec précaution avec ce don et seulement l'utiliser à bon escient ou en cas de nécessité. Car un lien puissant unira la pierre et celui qui l'a façonnée, ce lien ne pourra être détruit que par la mort du sculpteur, mais pendant ce temps la statue jouera son rôle de garde, pouvant se mouvoir et tirant une force et une endurance exagérée de son corps de pierre. Par contre, si la statue ne ressent aucune douleur, son créateur, lui, reçoit les coups comme s'il avait été la cible directe de l'attaque, peu importe où il est et comment il soit, et si le sculpteur meurt, la statue perd toute puissance et redevient pierre inanimée. Un don utile, mais dangereux qui restreint le nombre de ces statues à une minorité, la majeure partie des statues de Dunharrow ne sont la que pour causer la peur parmi les ennemis entrant en territoire Drúadan et ne peuvent se mouvoir comme les Pierres Fidèles.



les sources

Daniel Gagnon - 04/12/1998

J'aimerais m'excuser d'une petite erreur, il n'y a aucune mention des Drúedain dans le Silmarillion. Mais dans le Seigneur des Anneaux, il n'y a pas de mention qui les rattache avec les statues. Mais c'est vrai que les Dunlendings sont apparentés avec les Morts de Dunharrow.

S'il y a un lien, cela peut venir du fait que les Dunlendings cohabitaient avec les Drúedain comme ils cohabitaient avec les Haladin (cf. Contes et Légendes Inachevés 3ème Age, les Pierres Fidèles). Ça pourrait en même temps expliquer les deux théories, sans les contredire.

Une autre théorie farfelue, les Dunlendings auraient chassés les Drúedain dans les bois et auraient été confrontés aux statues magiques, les Pierres-Fidèles. Certains auraient voulu utiliser des statues qui ressemblent aux Drúedain pour inspirer la peur d'une région qu'ils voulaient protéger (comme un genre d'épouvantail). Comme les gens de Dun ont été chassé par les Dunedain et plus tard les Rohirrim, leur signification se serait perdue.



Nous tenons à remercier Hubert Molière, Patrice Machin, Pierre-Alexandre Paque et Daniel Gagnon pour leurs contributions.



Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-04-01 14:54
Auteur : Gildor Inglorion

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 0 sur 5 (0 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement