Compilations » J.R.R.Tolkien » Linguistique

*Compilation : Apprendre une langue Elfique

APPRENDRE UNE LANGUE ELFIQUE





Apprendre le quenya

Francis Renaud Legault - 29/12/2001

Est-ce que quelqu'un connais un livre ou je pourrais apprendre à traduire le français (ou l'anglais) en quenya? je sais qu'on a déjà touché à ce sujet sur la mailing list, mais je précise bien la traduction, et non seulement apprendre quelque mot comme dil qui veux dire ami et Elen qui veux dire étoile! merci pour vos renseignements !



L'anglais plus facile que le quenya

Daniel Gagnon - 01/02/2002

J'ai essayé d'apprendre un peu mieux le quenya, mais j'en suis incapable. Je trouve que c'est une très belle langue, mais je la trouve imprécise, donc dur à apprendre. Je me perd trop facilement, il n'y a pas de pronoms d'articles et autres choses du genre. L'anglais est vraiment facile en comparaison, surtout parce qu'il y a beaucoup de vocabulaire commun. Peut-être qu'à première vue cela n'apparais pas à tous, mais si on cherche un peu, on y trouve plein de mots ou d'expressions que l'on peut comprendre sans difficulté (certain mots sont un peut déformés mais ils sont toujours reconnaissables).



Pronoms et articles

Edouard Kloczko - 01/02/2002

S'il est vrai que le quenya est une langue difficile, car on ne la connaît pas encore, et personne sur cette planète ne la parle, ni le l'écrit correctement (encore), je dirais que le quenya est plutôt "trop" précis. Nous avons de nombreux synonymes.

Cette langue possède bien des pronoms et un article (i) : i eleni = les étoiles. Dans le Seigneur des Anneaux on trouve : utúvienyes = je l'ai trouvé [c'est Aragorn qui a trouvé l'Arbre Blanc de Gondor]. Soit utúvie verbe + pronom sujet -nye + pronom complément -s (ici fr. l').

En fait le quenya est aussi "facile" que le latin.



Difficulté du sindarin par rapport au quenya

Jedi.Greg - 09/02/2002

Je voudrais aussi vous demander quelle langue elfique vous me conseilleriez d'apprendre ou de tenter d'apprendre en premier, le quenya ou le sindarin, car ces inventions de Tolkien me passionnent et j'aimerais tenter de les appréhender, au moins l'une de ces deux langues, nécessaires, en quelques sortes pour lire Tolkien complètement dans le texte. Il va me falloir aussi, d'abord améliorer mon anglais.



Manque de données en sindarin

Arafinwë Ingalaurë - 09/02/2002

Je crois que le plus simple serais d'essayer le quenya car il y a le dictionnaire d'Edouard Kloczko qui est très bien fait. De plus il est trilingue français / anglais / quenya (il y a aussi un peu de grammaire).

Je crois que le sindarin est peut-être plus difficile à apprendre car il te faudra faire tes recherches personnellement, et j'ignore s'il y a des règles de grammaire disponible. Il y a quand même le dictionnaire anglais / sindarin qui a été créer par un des membres de notre ML (je ne me souviens plus de qui, désolé).



Le sindarin est plus employé que le quenya

Félix - 09/02/2002

C'est le quenya qui est la langue noble des elfes (un peu comme le latin) et c'est le sindarin qui est fréquemment utilisé comme langue courante des elfes.



Personne ne sait parler l'elfique

Edouard Kloczko - 21/02/2002

Hélas, trois fois hélas. Même encore aujourd'hui, en 2002, personne ne sait "utiliser" le quenya. On peux juste l'étudier.

-- Ah bon ?

Oui, on possède trop peu de textes publiés de Tolkien. Donc, aujourd'hui, la "bonne" approche, est celle de reproduire ce que l'on sait. Enfin, "bonne", si on souhaite faire plaisir aux "mannes" du Professeur...



Nous tenons à remercier Francis Renaud Legault, Daniel Gagnon, Edouard Kloczko, Jedi. Greg, Arafinwë Ingalaurë et Félix pour leurs contributions.
Discussion compilée par Xavier Imbert




Catégories de cet article

Dernière mise à jour : 2006-04-05 08:54
Auteur : Lilith

Imprimer cet article Imprimer cet article
Envoyer à un ami Envoyer à un ami

Merci de noter cette entrée :

Moyenne des notes : 2 sur 5 (2 Votes)

complètement inutile 1 2 3 4 5 indispensable

Vous ne pouvez pas commenter cet enregistrement